Côte-d’Ivoire: Accusé de terrorisme et blanchiment, Lamine Coulibaly, Dg de l’Agence de gestion foncière Agef écroué à la Maca

Accusé de terrorisme et de blanchiment d’argent, Lamine Coulibaly, directeur de l’Agence de gestion foncière (Agef), est écroué à la Maca, depuis lundi 14 juin 2021, alors que ses proches et des collaborateurs disent qu’il est une victime et non un coupable. Selon ces proches et collaborateurs, Lamine Coulibaly est un innocent qui croupit en prison , parce qu’il n’a été établi aucune malversation à son encontre, sur sa gestion, dans le cadre d’un audit ou d’une inspection.

Les faits établissent qu’une entreprise a porté plainte pour litiges sur deux terrains payés à hauteur de 950 millions Fcfa. Les chèques qui ont servi à payer les terrains ont été établis à l’ordre de l’Agef (Agence de gestion foncière ), et non à l’ordre personnel de Lamine Coulibaly.

La transaction s’est faite entre la structure et l’Agef. Aucun montant n’a été versé dans les mains du Directeur général.
La transaction est normale, régulière et commerciale.
Elle n’engage aucunement une action pénale ou la mise en détention d un être humain, ni la personne physique du DG.
Les 2 sociétés engagées sont des personnes morales.

Ne s’agit-il pas d’une mascarade et d’une violation des droits de l’homme ? D’ailleurs à juste titre , interrogé le porte-parole du gouvernement, s’est refusé à tout commentaire, en notant que le mis en cause est présumé innocent jusqu’à ce qu’il soit jugé. C’est parce qu’il ne se reproche rien, que Lamine Coulibaly n’a pas voulu alerter son ministre , ni aucune autorité car il a des garanties de représentations, d’autant que les plaignants ne veulent que le remboursement de leur argent versé sur le compte de l’Agef.


« Alors comment se fait-il qu’il y’a une procédure pénale personnelle contre Lamine Coulibaly, sans avoir établi que les paiements effectués sur le compte de l’Agef , auraient servi à d’autres fins , à un usage personnel au profit de Lamine Coulibaly ? », a commenté une source proche du dossier sur la question.

Selon cette source, 545 millions Fcfa ont été déjà remboursés à cette entreprise sur le montant de 950 millions Fcfa payés à l’Agef et non à Lamine Coulibaly. La source ajoute que les remboursements ont été effectués à partir du compte de l’Agef, et non à partir du compte personnel de Lamine Coulibaly, et s’interroge : « Pourquoi donc un tel acharnement sur le DG Lamine Coulibaly que l’on traite comme un vulgaire voyou ? Comment peut-on le soupçonner de terrorisme, de blanchiment d’argent, sans d’ailleurs inquiéter ceux dont il aurait blanchi l’argent ? ».

« Le DG avait lui-même payé à son arrivée les dettes laissées par l’équipe précédente sans mettre quiconque en prison. De plus sur les terrains à litiges, l’Agef a payé 3 milliards Fcfa à des tiers et propriétaires terriens et ces gens doivent de l’argent à la structure. L’Agef a plus de 1 milliards Fcfa dehors dur des détenteurs de droits coutumiers qui s’efforcent de tenir leurs engagements. Ce n’est pas une affaire du DG , ni de Lamine Coulibaly. », a dit en colère un agent de l’Agef qui espère que le DG sera mis en liberté rapidement. Qui vivra verra…

SK

 

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Accusé de terrorisme et blanchiment, Lamine Coulibaly, Dg de l’Agence de gestion foncière Agef écroué à la Maca

  1. Mes remarques:
    1) sur le mandat de dépôt, il est écrit quelques mots clés: escroquerie, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux. Il n’est fait mention nulle part de terrorisme (tous les blanchiments d’argent n’ont pas forcement de lien avec le terrorisme);

    2) Lorsqu’on émet des chèques, quel que soit le montant, il est de coutume de les photocopier, au cas où. On attend donc de voir les photocopies de chèques émises par l’Agef pour le début de remboursement;

    3) il est bon de savoir que de nombreux usager de l’Agef se plaignent de certaines pratiques qui n’honorent pas la Direction;

    4) Laissons la justice faire son travail. Si le DG n’a rien à se reprocher, il sera certainement libéré.

    SIMPLES REMARQUES

  2. on va devoir attendre une autre version de cette affaire car on a ici une version purement partisanne.
    tel que nous connaissons le pr Ouattara ordonner larrestation du haut dirrigeant nest pas chose simple.
    ce monsieur a du faire quelque chose de grave.
    pourquoi pas le debut dun LAVAJATO (lutte contre la corruption au bresil) ivoirien?

Laisser un commentaire