Quelle stratégie pour intégrer les élèves des structures islamiques dans le système éducatif formel en Côte-d’Ivoire ?

Communiqué de presse UNICEF/UE- Le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation lance un appel aux donateurs et aux partenaires techniques et financiers, pour poursuivre les initiatives menées avec le soutien de l’Union européenne et de l’UNICEF.

Abidjan le 18 juin – Le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, en partenariat avec l’UNICEF et l’Union européenne, a réuni une table ronde en vue de mobiliser plus de 55 millions de dollars pour appuyer le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’intégration des enfants des structures islamiques d’éducation dans le système éducatif formel en Côte d’Ivoire. La table ronde accueille également des représentants du gouvernement, les partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation, les missions diplomatiques des pays donateurs, le secteur privé, la société civile et les organisations musulmanes.

La Stratégie nationale d’intégration des enfants des structures islamiques dans le système éducatif formel est une réponse de l’Etat de Côte d’Ivoire à la problématique des 1,6 millions d’enfants et d’adolescents hors du système scolaire. La réponse cible d’ici 2025, 330 000 enfants issus d’environ 3000 structures islamiques d’éducation non reconnues par l’Etat. L’intégration de ces enfants dans le système formel contribuera fortement à l’atteinte de l’objectif de scolarisation universel de la Côte Ivoire. Le pays vise la scolarisation de tous les enfants de 6 à 16 ans, à l’horizon 2025. Cette intégration des enfants des structures islamiques dans le système éducatif formel les restaure dans leur droit fondamental à l’éducation et contribue également à l’impératif de cohésion sociale, de paix et stabilité dans une société très diverse. « Nous devons nous assurer que tous les enfants, quelques soient leurs conditions, accèdent à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité afin qu’ils puissent développer leur plein potentiel. C’est un droit que nous voulons rendre possible pour tous les enfants de Côte d’Ivoire, y compris ceux qui sont dans les structures islamiques d’éducation non formelle afin qu’ils deviennent des acteurs, comme les autres, du développement de leur pays. » a déclaré Marc Vincent, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Conscientes de ces enjeux, l’UNICEF et l’Union européenne se sont engagées résolument en faveur de ce processus ambitieux, mobilisant des fonds (respectivement 1,2 millions de dollars et 3.2 millions d’euros – soit plus de 2,6 milliards de FCFA au total) pour accompagner le gouvernement ivoirien dans la phase de démarrage de cette stratégie nationale, en attendant la mobilisation du budget national qui couvrira 51% du financement nécessaire et l’apport d’autres partenaires. « Il est essentiel que chaque enfant ait droit à une éducation de qualité pour lui assurer un meilleur avenir. En soutenant la mise en œuvre de la stratégie nationale d’intégration des enfants des structures islamiques d’éducation, l’Union européenne entend contribuer au renforcement de la cohésion nationale et à la réduction des inégalités, en ne laissant personne derrière.» déclare l’Ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, SEM. Jobst von Kirchmann

La Côte d’Ivoire s’est fixé l’objectif ambitieux de compter parmi les pays ayant atteint l’émergence à l’horizon 2025 dans le cadre de son Plan national de développement 2021-2025. L’un des piliers de ce plan est l’accélération du développement du capital humain et de la promotion du bien-être social. Dans ce sillage, le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation s’est engagé dans le plan sectoriel 2016-2025 à mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire des ressources humaines de qualité et productives à travers une éducation de qualité, équitable et inclusive et qui est en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi. « Parmi les instruments d’opérationnalisation de cette politique éducative figure la Stratégie nationale d’intégration des enfants des structures islamiques d’éducation dans le système éducatif formel initiée par le Gouvernement ivoirien et adoptée en 2019. » déclare Mariatou Koné, Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.


Après deux années de mise en œuvre marquée par la pandémie de la COVID 19, l’engagement du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation a permis de mettre en place un dispositif inclusif de mise en œuvre intégrant les organisations musulmanes et les acteurs institutionnels à tous les niveaux. Des pas importants ont été franchis dans l’appropriation communautaire et l’adhésion des parents à la Stratégie. Les programmes harmonisés de l’éducation religieuse et des emplois du temps sont disponibles et ont fait l’objet d’un large consensus auprès des organisations représentatives de la communauté musulmane. La méthodologie et les outils d’intégration des structures islamiques d’éducation ont été conçus et les capacités des acteurs renforcées pour appuyer la démarche d’intégration progressive et encadrée.

A la lumière de ces avancées, la Stratégie nationale d’intégration des enfants des structures islamiques dans le système éducatif formel est à un tournant décisif qui sera marqué par la mise aux normes des Structures Islamiques d’Education à travers, entre autres, le renforcement de capacités des personnels des structures islamiques d’éducation pour la mise en œuvre des programmes pédagogiques dès la rentrée scolaire 2021-2022 en vue de l’intégration effective des enfants et adolescents dans le système éducatif formel. Dès lors, se pose le défi du financement de cette étape cruciale.

La stratégie soumise dans le Programme d’Investissement Public (PIP) du Gouvernement sera mise en œuvre jusqu’en 2025 pour un cout estime à environ 31 545 000 000 FCFA dont 16,2 milliards sur ressources propres de la Côte d’Ivoire.

######

Téléchargez les photos et les vidéos de la table ronde des partenaires techniques et financiers de la SNIESIE ici.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : www.unicef.org/fr.

Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son travail en Côte d’Ivoire : https://www.unicef.org/cotedivoire/centre-de-presse.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube.

A propos de l’Union européenne :

L’Union européenne est un partenariat économique et politique unique entre 27 Etats membres qui ont décidé de mettre graduellement en commun leur savoir-faire, leurs ressources et leur destin. Ensemble, sur une période d’élargissement de plus 50 ans, ils ont construit une zone de paix et stabilité, de démocratie et de développement durable. Les valeurs fondamentales de l’UE sont la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’Etat de droit et le respect des droits de l’homme. L’Union européenne est attachée à partager ses réalisations et ses valeurs avec les pays et les peuples au-delà de ses frontières. Pour en savoir plus : https://eeas.europa.eu/delegations/côte-divoire_fr

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn et Youtube

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Chrystel Trazié, Administratrice communication et relations extérieures

UNICEF Côte d’Ivoire

Tél. : +225 05 74 15 10 24

Email : ctrazie@unicef.org

Lucie-Amélie Blocquaux, Responsable de la communication et de l’information

Délégation de l’Union européenne en Côte d’Ivoire

Tél. : +225 07 09 50 26 07

Email : lucie-amelie.blocquaux@eeas.europa.eu

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire