Côte-d’Ivoire: Début d’un nouvel imbroglio politico-judiciaire pour Gbagbo après la demande officielle de divorce

C’est officiel, Gbagbo demande le divorce à Simone

Laurent Gbagbo, revenu dans son pays après l’épreuve judiciaire n’aura pas le repos souhaité. L’ancien président dont on attend toujours le grand discours a introduit, selon un communiqué de son avocat Me Mentenon, une procédure de divorce (voir communiqué).

Cette nouvelle affaire judiciaire vient confirmer ce que d’aucuns considéraient comme une rumeur quand les confrères koaci.com et jeuneafrique.com ébruitaient l’information, il y a deux ans de cela. Laurent Gbagbo mentionne clairement qu’il a demandé une séparation à l’amiable depuis des années. Une demande à laquelle n’avait pas fait droit Simone Gbagbo pour des raisons qui lui sont propres.


Avant l’arrivée de Laurent Gbagbo, le 17 juin à Abidjan, nous apprenions par son avocat Me Dadjé sur sa page Facebook que Gbagbo demandait à Simone de ne pas être de l’accueil. L’ex-première dame n’avait pas voulu se laisser conter fleurette. Elle s’était rendue à l’aéroport et la scène servie fût des plus inédites.

Aujourd’hui, c’est une Simone blessée, meurtrie, bafouée dans ses droits qui va tenter de sauver la face avec ce nouvel imbroglio politico-judiciaire qui n’est qu’à son prélude. Une bataille qui promet car cette dure à cuire, aguerrie par les épreuves durant les années de plomb aura du répondant.

La guerre des clans, elle, a déjà commencé et fait rage entre les pro-Nady la nouvelle élue du cœur et les pro-Simone, très nombreux sur les réseaux sociaux.

Face à ce spectacle inattendu, le plus heureux qui se frotte les mains, c’est bien le chef de l’État Alassane Ouattara. Il peut respirer tranquillement pendant que les pro-Gbagbo perdront le temps avec leur nouveau gadget.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire