Affaires Maritimes Côte-d’Ivoire: Serey Doh Célestin visite les arrondissements de Sassandra et Fresco

Le secrétaire d’État auprès du ministre des Transports en charge des Affaires Maritimes, Dr Serey Doh Célestin a effectué les 22 et 23 juin 2021 une visite de travail dans les arrondissements maritimes de Sassandra et Fresco (sud-ouest) afin de s’imprégner des conditions de vie et de travail des agents sous sa responsabilité. Il a été accueilli à Sassandra par le corps préfectoral, le maire, le député et une forte communauté des ressortissants du Guémon.

Après un break, le secrétaire d’État aux Affaires Maritimes, Serey Doh Célestin a repris le chemin des visites des services rattachés à son département, le mardi 22 juin. En 24 heures (mercredi) il s’est rendu à Sassandra et Fresco en compagnie d’une forte délégation de son cabinet et de la direction générale des Affaires maritimes et Portuaires (DGAMP).

Etape de Sassandra
Rencontre avec la communauté Wê.

Mercredi 23 juin. C’est par des échanges avec la communauté Wê résident à Sassandra que le secrétaire d’État aux Affaires Maritimes, par ailleurs président du conseil régional du Guémon, Serey Doh Célestin a débuté sa journée de travail. Avec elle, il a partagé sa joie de retrouver les siens deux mois après sa nomination dans le gouvernement par SEM Alassane Ouattara.

Rappelons à toutes fins utiles que les géniteurs du secrétaire d’état aux Affaires Maritimes ont servi à Sassandra comme instituteurs. Que de souvenirs en revoyant certains visages connus !

« Entre les Wê et Néo, il y a une parfaite entente. Et nous sommes heureux de vous recevoir et de communier avec vous », a dit l’honorable Fregbo Basile, député de Sassandra.
Au cours des échanges, le secrétaire d’État aux Affaires Maritimes a exhorté la communauté WE à continuer de vivre en bonne Intelligence avec leurs frères néo, autochtones. « Je vous exhorte à choisir le chemin du développement tel que prôné par le président Alassane Ouattara. Quittons les palabres de clocher et suivons celui qui nous apporte le développement», a-t-il ajouté.

Serey Doh Célestin rend hommage à Philippe Légré depuis Sassandra.

Il a fait un clin d’œil à son prédécesseur aux affaires maritimes, Philippe Légré, président du conseil régional du Gboklê et nommé ministre-gouverneur du District autonome du Bas-Sassandra. « Je rends un vibrant hommage à mon aîné Philippe Legré dont je suis sur les terres aujourd’hui, pour l’immense travail abattu à la tête du département des affaires maritimes avant moi et pour sa nomination en qualité de ministre gouverneur« , a fait savoir Serey Doh Célestin.

M. Tahe Appolaire a, au nom de la communauté Wê félicité le secrétaire d’État aux Affaires Maritimes pour sa nomination. Il lui a exprimé tout le soutien avant de mettre en mission l’ensemble de la communauté à être les porte-voix du président du conseil régional du Guémon auprès de leurs parents et familles. C’est par des bénédictions et dons que M. Tahe a clos son propos.
Séance tenante, le président du conseil régional du Guémon leur a remis l’enveloppe de cinq cents mille francs comme appui.

Serey Doh Célestin au débarcadère de Sassandra

Prenant la parole, le chef de l’arrondissement maritime de Sassandra, le commandant Badou Kouabenan s’est réjoui de cette visite du secrétaire d’État auprès du ministre des Transports en charge des Affaires Maritimes, Serey Doh Célestin. Tournée qui pour lui dénote de son sens de pragmatisme du travail, « ce qui rassure ».


Présentation et attentes des agents maritimes de Sassandra et Fresco.

L’arrondissement de Sassandra existe depuis le 4 août 2020. Toutefois à l’instar des autres services de la DGAMP, l’arrondissement maritime de Sassandra attend impatiemment son nouvel organigramme et le décret portant statut du personnel des affaires maritimes et Portuaires.

En effet, en terme de zone de compétence, Sassandra comprend l’antenne de Fresco qui s’étend en amont de la ville de Fresco à la limite de la sous-préfecture d’Eboumou (Grand-Lahou) qui est de 22 km et en aval jusqu’à Dassioko, long de 21km. Quant à l’arrondissement de Sassandra lui-même, il s’étend de la limite de Dassioko à Sassandra en amont ( 38km) et en aval de Sassandra à Moussadougou (28km).
« Nous sollicitons un effectif plus pléthorique, un cadre adéquat de travail, deux véhicules de type 4×4 pour Sassandra et Fresco, 2 embarcations de mer (Sassandra et Fresco), 6 motos( Sassandra et Fresco), 3 quadricycles (Sassandra et Fresco), le tout pour la sécurisation balnéaire. La formation et les stages de nos agents, la vulgarisation du code maritime sont au menu de nos préoccupations. Que dire enfin du problème du recouvrement des redevances liées aux domaines publics maritimes qui nous préoccupent également. Merci, monsieur le secrétaire d’état et bon vent », a dit le commandant Badou Kouabenan pour clore son propos.

Serey Doh Célestin rassure et exhorte les agents à donner le meilleur d’eux-mêmes.
« Vous pouvez retenir déjà que j’accorde une attention particulière, aux dossiers ci-après : le statut et le régime indemnitaire des agents des Affaires Maritimes et Portuaires ; la sécurisation des recettes du droit de trafic ; la construction du siège des Affaires Maritimes et Portuaires ; la construction des arrondissements et antennes maritimes ; l’équipement de qualité de tous les services ;l’adoption de décrets et arrêtés d’application du Code Maritime », a réagi le premier responsable des Affaires Maritimes.
Il a ensuite exhorté ses collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte des objectifs escomptés. « Je vous mets donc en mission, dès cet instant, pour accomplir les différentes tâches et diligences afin de relever les nombreux défis de cet arrondissement », a conclu Serey Doh Célestin.

Visite des locaux de l’arrondissement et lancement des travaux de leurs réhabilitations ont mis fin à cette Première étape de la visite de travail du secrétaire d’état dans la région du Gboklê.

Étape de Fresco.
Il est 13 heures 30 lorsque le secrétaire d’État et sa délégation arrivent à Fresco sous une pluie battante. Après les civilités au préfet, Serey Doh Célestin a entretenu les agents de l’antenne maritime de Fresco.

Au nombre des préoccupations, le maire de Fresco, M. Fulbert Beugrefoh a, au nom des agents des Affaires Maritimes et de la population relevé l’ouverture de l’embouchure qui permettrait l’empoissonnement de la lagune devenue selon lui pauvre en ressource halieutique, le dragage de la lagune pour la rendre plus navigable et l’ouverture du canal de DOGROM pour permettre le transport fluvial entre Fresco et Grand Lahou.

Après avoir pris bonne note, le secrétaire d’état aux Affaires Maritimes a procédé à la pose de la première pierre dudit arrondissement et a promis un équipement de dernière génération afin de permettre aux agents de travailler dans de meilleures conditions.

De Kouassi Connectionivoirienne

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire