Côte-d’Ivoire « affaire Gbagbo est fatigué » Liadé Gnazegbo répond à Jean Yves Esso du Bureau politique du PDCI

Voici ce que dit monsieur Esso : «Le président Gbagbo est fatigué et mal en point. Il a besoin de repos, de beaucoup d’amour et d’affection. Et surtout de s’éloigner un peu du stress de la politique » (publié le 18 juin 2021.).

Dites à monsieur Jean Ives Esso, que Gbagbo n’est pas fatigué et n’est pas mal en point. Jean Ives Esso n’est pas le médecin privé de Gbagbo, encore moins son conseiller politique. Il devrait balayer d’abord devant sa propre porte, car personne ne connait le bulletin de santé ou la pathologie que porte chaque leader politique en Côte-d’Ivoire.

Monsieur Esso devrait aussi nous expliquer pourquoi monsieur Gbagbo serait mal en point ou fatigué ?


Jean Yves Esso sait bien que Gbagbo a été déporté en occident avec la complicité de nos réactionnaires locaux, c’est à dire les bras séculiers de l’impérialisme français dans notre pays. C’est normal que Gbagbo soit affaibli ou fatigué. Mais n’oubliez pas que : «la liberté et la démocratie exigent un effort permanent. Impossible à qui les aime de s’endormir » (François Mitterrand)

Gbagbo est un combattant qui est moins fatigué que ceux qui ne combattent pas. Gbagbo est un guerrier pacifique qui fait en sorte d’être impeccable et droit dans ses pensées et ses actions. Il restera droit dans ses bottes tout au long de sa vie. Gbagbo est un combattant qui comprend et respecte les phénomènes de l’univers.

Gbagbo est un esprit.

Liade G

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire