Palm CI reçoit 108 milliards de financement de Biovea Énergie pour diversifier les ventes et améliorer ses marges

(Agence Ecofin) – Des opportunités de diversifier les sources de revenus se mettent en place pour Palm CI, une entreprise de la BRVM spécialisée dans la production et la commercialisation de l’huile de palme. Les investisseurs sont séduits, mais il faut rester prudent.

La finalisation récente par Biovea Energie d’un cycle de financement qui lui a permis de mobiliser 165 millions d’euros est un pas de plus vers la concrétisation de nouvelles sources de revenus pour la société Palm CI qui est cotée sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) basée à Abidjan. Le projet concerne la construction d’une unité de production d’énergie à base de biomasse qui fonctionnera avec des déchets de palmiers à huile.

Pour cela, cette centrale aura besoin d’environ 450 000 tonnes de déchets qui proviendront de Palm CI. La société apportera 30% des besoins sur ses propres plantations et achètera les 70% restants à un groupe constitué de 12 000 petits planteurs. Cette opportunité de ventes supplémentaires devrait durer 25 ans, soit la durée de la concession accordée à Biovea.

Ce projet profite doublement à Palm CI. Il lui permet de générer des revenus supplémentaires en commercialisant de manière certaine un nouveau produit, et dans le même temps, cela réduit les coûts de gestion de ses déchets industriels. Sur un tout autre plan, il lui permet d’améliorer sa relation avec les planteurs de son environnement en leur créant du revenu supplémentaire.


Dans un contexte où l’offre en énergie commence à devenir un défi en Côte d’Ivoire, la centrale aura une utilité certaine pour l’économie ; ce qui sécurise des ventes constantes pour Palm CI sur la période de concession. Enfin, son contrat est sécurisé, car un des actionnaires de Biovea Energie avec 24% de participation est le groupe SIFCA, maison mère de l’entreprise industrielle.

Cependant, il faut encore attendre pour que ce cycle de nouveau revenu se mette en place. Les travaux de construction de la centrale devraient débuter en septembre 2021, et le démarrage des opérations est prévu en 2024. Ce sont de bonnes nouvelles pour l’entreprise et ses investisseurs qui sortent de deux ans de résultat net négatif, et qui ont renoué avec les bénéfices en 2020.

Si ces perspectives restent stables, l’action Palm CI devrait continuer de séduire les investisseurs. Sur les 12 derniers mois, elle affiche une progression de 250%, dont 95%, rien que depuis le début de l’année 2021. Elle pourrait signer sa meilleure performance annuelle en cinq ans si cela se poursuit. Mais il faudra surveiller plusieurs paramètres, comme l’évolution du prix de l’huile de palme dans le temps. Aujourd’hui la valeur de palm CI représente 19,1 fois son dernier bénéfice net. Une situation à examiner de près.

Idriss Linge

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire