La Côte d’Ivoire honore ses cinq soldats tombés à Téhini et Tougbo

Tombés les armes à la main dans l’accomplissement de leur mission de sécurisation et de protection du territoire national, la nation a rendu un ultime hommage aux soldats victimes des attaques terroristes de Téhini et de Tougbo perpétrées les 7 et 12 juin dernier.

A la place d’arme, Ouattara Thomas d’Aquin où les dépouilles ont été exposées devant le ministre d’État, Ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara accompagné de plusieurs membres du Gouvernement, de la haute hiérarchie militaire avec à sa tête le Général de Corps d’Armée, chef d’état-major général des armées, Lassina Doumbia et devant les parents des victimes, la douleur et la tristesse se lisaient sur les visages.

Mais, dignes dans l’épreuve, les autorités ont traduit dans la sobriété toute la reconnaissance de la nation à ses valeureux serviteurs qui l’ont défendu jusqu’au sacrifice suprême. Ainsi, le Ministre de la Défense a décoré à titre posthume les disparus dans l’Ordre National. Ils ont été élevés au grade de chevalier et les insignes de leur décoration ont été remis à leurs familles respectives.


Avant cette distinction au plan national, les défunts ont reçu également à titre posthume la médaille des forces armées en reconnaissance à la bravoure, à l’engagement et à la détermination dont ils ont fait preuve dans l’exercice de leur métier.

Aussi, dans son oraison funèbre, le Colonel Major, Ouattara Zoumana, commandant de la zone opérationnelle du Nord est-il revenu sur le dévouement et l’efficacité des soldats tombés au champ d’honneur. Au bord des larmes, il a loué leur mérite et exprimé la douleur des frères d’armes.

« S’il est vrai que la mort fait partie du cycle de l’existence de l’Homme, s’il est admis que celle du soldat est un sacerdoce, les circonstances de leur décès nous affligent et nous plongent dans une souffrance indicible. Oui, cette fin prématurée, ce fauchage brutal de la mort dans la fleur de l’âge, ce terme soudain à une carrière prometteuse, l’espoir fané d’une vie pleine nous laisse ahuris et médusés », a-t-il affirmé, avant de rassurer sur l’engagement des soldats encore sous le drapeau à poursuivre la bataille contre les groupes terroristes pour être dignes du sacrifice des disparus.

« Allez en paix braves soldats. Je prie et implore le Tout-Puissant pour qu’il vous reçoive dans son Royaume pour le repos éternel. Que la terre de vos ancêtres vous soit légère ! », a-t-il prié.

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire