Côte d’Ivoire: Peut-on parler de réconciliation alors que le principal accusé de la crise de 2002/11 est innocenté ou acquitté ?

Je pense que, la recherche de la paix ou de la réconciliation devrait se faire dans la justice, car il n’y a pas de véritable paix sans justice. La CPI n’a pas encore terminé ses investigations, pour retrouver les coupables des 3000 morts. Des opposants croupissent toujours dans les geôles du pays. Des partisans de Gbagbo sont tous les jours jetés en prison. De quelle réconciliation parle-t-on ? Seule une justice équitable pourrait ramener la paix dans un pays. Par ailleurs, les ex-prisonniers de l’impérialisme n’ont pas le droit d’arrêter le processus d’enquête engagé par la CPI. Car leur démarche serait aussi qualifiée d’injustice. En règle générale.

Il n’appartient pas aux vaincus d’imposer leur vision de la paix aux vainqueurs .Depuis que l’Afrique existe, elle n’a jamais été en paix parce qu’elle a été vaincue par l’impérialisme occidental. Beaucoup de leaders politiques africains de l’opposition ont fait la prison et d’autres ont été assassinés, alors qu’ils militaient simplement pour la justice et la démocratie. Tant que la question de l’occupation de notre pays n’est pas réglée, la côte d’ivoire ne connaîtra jamais de paix ou de réconciliation. « Le seul sentiment de l’injustice ne suffit pas pour vaincre l’injustice ». (Disait François Mitterrand).


Pour avoir un minimum de paix, il est impérieux de créer plus d’emplois ; rendre les soins de santé accessibles à tous pour augmenter notre espérance de vie ; améliorer notre système éducatif, afin de l’adapter à nos besoins de développement. Faire réduire le taux d’analphabétisme car l’éducation et la formation sont une condition majeure de l’émancipation de chacun, et de la démocratisation de notre société ; donner de l’eau potable et de l’électricité aux populations ; promouvoir une justice équitable pour tous ; donner une chance à la démocratie et à la liberté.

Malheureusement, nos élites politiques se sont trahies et ont trahi leur peuple.

Et si c’était la trahison des clercs ?

Liadé G

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire