Le massacre de Solhan/Burkina qui avait fait 130 morts mené par des enfants de 12-14 ans

Le massacre de Solhan dans le nord-est du Burkina Faso, au cours duquel plus de 130 personnes ont été tuées ce mois-ci, a été principalement perpétré par des enfants âgés de 12 à 14 ans, selon les informations du gouvernement burkinabé.

Des assaillants armés avaient attaqué la bourgade de Solhan dans la soirée du 4 juin, ouvert le feu sur les habitants et incendié des maisons.

Il s’agissait de la pire attaque depuis des années dans une zone en proie à des djihadistes liés à l’État islamique et à al-Qaïda.


Le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, a déclaré que la majorité des agresseurs étaient des enfants, ce qui a suscité la condamnation de l’ONU.

« Nous condamnons fermement le recrutement d’enfants et d’adolescents par des groupes armés non étatiques. Il s’agit d’une grave violation de leurs droits fondamentaux », a déclaré jeudi l’agence des Nations Unies pour l’enfance UNICEF dans un communiqué.
CI.net/Avec Reuters

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire