Insécurité dans les métropoles africaines: Une entreprise française propose ses solutions (ENTRETIEN)

Donald NGORAN

Laureen d’Almeida, chargée d’Affaire à Verney-Carron, le plus grand et le plus ancien fabricant d’armes de chasse en France, propose ses solutions pour répondre aux défis sécuritaires en métropoles africaines, lors du Salon international Sécurité-Défense (ShieldAfrica) tenu du 8 au 10 juin à Abidjan, dans un entretien à ALERTE INFO.

Nous sommes à la 6e édition du Salon international Sécurité-Défense (ShieldAfrica). Vous pouvez nous en dire plus sur votre stand Verney-Carron?

Verney-Carron est une entreprise familiale française, basée à Saint-Etienne qui a 201 ans, impliquée dans tout ce qui armes de chasse. Elle développe deux segments. Dans Carron sécurité, nous proposons une gamme d’armes non-létale avec la marque déposée de Flash-Ball, des armes destinées au maintien de l’ordre et à la dispersion des foules, vraiment tout ce qui est non-létale et notre calibre de prédilection est de 44 mm. Avec Carron Sécurité, c’est un peu plus pour les forces de police, notamment la police municipale, la police nationale, etc. Ensuite avec Carron défense où nous avons les armes de guerre, les fusils d’assaut, les pistolets, les mitrailleurs et les fusils de précision, destinées aux forces spéciales, aux forces armées etc..

L’Afrique fait face à des défis sécuritaires majeurs, avec cette édition ShieldAfrica dont le thème est : « les enjeux de sécurité dans les métropoles africaines », quelle solution propose Verney-Carron pour repondre à cela ?


Cette année, la grande différence, c’est le Covid, ça dut être très dur. Je crois que c’est la même chose chez tous les exposants. C’est en Afrique que tout le monde s’est rendu compte qu’il y avait des nouveaux enjeux à côté qu’il fallait faire face. C’est pourquoi il est très important pour l’Afrique de mettre en avant tout ce qui est armes non-létale. Avec les problèmes qui se passent en ce moment, c’est la solution qui nous parait la plus adaptée.

Vous pouvez nous donner les différents types d’armes que vous proposez sur le marché ?

Avec Verney-Carron sécurité qui est plus pour les polices, les forces de sécurité, nous avons les armes non-létales, des Flash-Ball, des sonos en 44 mm, des lanceurs de grenades, des lacrymogènes pour des manifestations et des événements de foule. Nous avons aussi une gamme de fusils à pompe, fusils automatiques, et avec Verney-Carron défense, nous avons des armes de guerre, des fusils d’assaut, mitrailleurs et les fusils de précision, etc.

Ces armes, sont-elles estimées à combien en terme de prix de vente ?

C’est très compliqué, parce que les offres, nous les faisons en fonction des quantités, sur les pays, etc. Mais je dirais que dans les points de vente du Flash-Ball, la dernière version de super pro tourne autour de 1.400 à 1.500 euro (918.339 à 983.935 FCFA). Sur les fusils à pompe, nous allons de 500 à 700 euros (327.978 à 459.169 FCFA) et ce qui est défense nous commençons à 1.800 euro et après ça peut monter avec les fusils de précision.

DNG

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire