Travail des enfants/Côte-d’Ivoire: La police intercepte 22 mineurs en partance pour Daoukro

Lutte contre le travail des enfants

Encore un beau coup de filet de la sous-direction de la Police Criminelle en charge de la lutte contre la traite des enfants et la délinquance juvénile (SDLTEDJ). En effet, cette unité de la police nationale a intercepté vingt-deux (22) mineurs de nationalités burkinabé, le dimanche 27 juin 2021, à Bouaké.
La lutte contre les pires formes de travail des enfants est passée dans sa phase de répression. En effet, après l’opération de police « Nawa 2 », des consignes fermes ont été données à la SDLTEDJ de renforcer et intensifier les contrôles routiers.
Ce nouveau coup de filet a été possible grâce à une information anonyme du Procureur Adjoint de Bouaké qui a permis à la SDLTEDJ d’intercepter le car de transport en commun qui les transportait.
En partance pour les plantations de cacao de Daoukro
Ces enfants dont l’âge varie de 11 à 17 ans étaient en provenance de Katiola où ils ont travaillé pendant cinq (05) mois dans les plantations d’anacarde. Ils ont été interceptés dans un car de transport en commun en partance pour Daoukro où ils devaient être employés dans des plantations de cacao.


À la suite des premières investigations de l’enquête, deux (02) trafiquants de nationalité Burkinabè ont été interpellés. L’enquête se poursuit pour situer leurs responsabilités.

S.D.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire