Cafop de Yamoussoukro Côte-d’Ivoire: 457 nouveaux instituteurs adjoints prêts pour les classes

La 39e promotion des élèves-maîtres du Cafop de Yamoussoukro a été baptisée le 26 juin 2021 en présence du président des jeunes de Zagouta, Hypolite N’guessan Kouakou. Cette cérémonie a été l’occasion pour les élèves-maîtres au nombre de 457 de rendre hommage au Chef de l’État, Alassane Ouattara, à son gouvernement, à l’ensemble des acteurs du système éducatif ivoirien et aux autorités administratives du district autonome de Yamoussoukro, pour la formation de qualité qu’ils ont reçue. Mais surtout, le parrain de la cérémonie pour tous efforts consentis en faveur des populations de Bouaflé.

Au nom de ses camarades, N’guessan Rovia, président de ladite promotion, a donné les raisons du choix du président Hypolite Kouakou:

« Tout d’abord, vous êtes jeune et humble. Vous avez soutenu bon nombre de jeunes ici dans le District des montagnes. Monsieur le parrain, votre parcours nous inspire et nous voulons être votre prototype ».

Hypolite N’guessan Kouakou a exprimé sa gratitude aux nouveaux enseignants pour le choix de sa personne comme parrain de cette cérémonie. Il a reconnu la dextérité et l’efficacité des enseignants-formateurs. Il a encouragé les élèves-maitres a persévérer dans l’exercice de leur fonction dont la vision globale pour un meilleur développement de la Côte d’Ivoire et la performance des Cafop en Côte d’Ivoire.


A ses filleuls de la promotion 2020 -2021, le parrain de ladite promotion, a eu des mots d’encouragement à la culture de la persévérance, du sérieux et surtout à être des personnes engagées au service des élèves qu’ils auront sous leur responsabilité.

Quant au Directeur du CAFOP de Yamoussoukro, Kamagaté Hamadou, il s’est félicité de la qualité de la promotion sortante. Il a félicité les stagiaires tout en les invitants à aimer le métier qu’ils ont choisi.

Avant lui, le directeur régional de l’éducation nationale du Bélier ,Baba Kake leur a aussi recommandé, pour être de bons enseignants, de créer un équilibre entre quatre qualités essentielles à savoir, la maitrise des matières enseignées, la maitrise des outils didactiques et pédagogiques, la capacité de construire une relation de confiance avec les élèves et leurs familles et la confiance dans le potentiel des élèves.

«La tâche est donc bien ardue, chers élèves-maitres, mais je reste convaincu qu’avec la formation que vous avez reçue avec les capacités intrinsèques des uns et des autres, vous y parviendrez», a-t-il souhaité.

Des présents ont été offerts au parrain et responsables du système éducatif .

Roland Konan

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire