Attaques de Kafolo et Kolobougou/Côte d’Ivoire: 5 suspects relâchés après enquêtes

Cinq suspects de nationalité mauritanienne arrêtés suite aux attaques terroristes perpétrées en mars dernier dans le nord de la Côte d’Ivoire dans les bourgades de Kafolo et Kolobougou, à proximité de la frontière avec le Burkina Faso, « ont été remis en liberté.

Selon le procureur de la république Richard Adou qui donnait l’information, «les investigations n’ont fourni aucune donnée sur leur « implication ». Les 5 hommes ont donc été purement et simplement relâchés, pendant que les enquêtes continuent toujours selon le procureur.


La double attaque effectuée dans la nuit du 28 au 29 mars avait officiellement fait un mort et un blessé parmi les forces de défense ivoiriennes. Elle avait été comme celle plus meurtrière de juin 2020, attribuée à la Katiba Macina ou Front de Libération du Macina (FLM). Un mouvement intégriste se réclamant du salafisme djihadiste créé en 2015, dirigé par un certain Amadou Koufa.

Hervé Coulibaly

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire