(actualisé) Côte-d’Ivoire: Gbagbo accueilli par une marée humaine à Daoukro chez son nouvel allié Henri Konan Bédié

Laurent Gbagbo est enfin arrivé à Daoukro sur le coup de 18h GMT. La marée humaine est au rendez-vous ! Des jeunes en extase scandant prési ! Prési ! Prési! Jusqu’au domicile du président Bédié. (Plus d’infos suivront)

…..


Rencontre Bédié-Gbagbo à Daoukro: Ce qui va se passer

Les anciens présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ont pris rendez-vous ce samedi à Daoukro dans l’antre du prince des Nambè. Cette rencontre au sommet revêt un caractère politique pour les deux personnalités qui scellent ainsi une nouvelle phase de leur relation, passée la période des incompréhensions.

L’agenda s’étend sur 48 heures au cours desquelles Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié vont écrire une nouvelle page de collaboration entre leurs deux formations. Ce samedi, il y a l’accueil. Initialement prévu à la place publique Henri Konan Bédié de Daoukro, cet accueil se tient dans la cour de l’ancien président où moins de dix bâches sont dressées à côté du préau. Évidemment, les accès seront filtrés. Les rois et chefs traditionnels, les dignitaires des deux partis, une poignée de militants des deux camps politiques, la presse. Il y aura ici des échanges de nouvelles et quelques déclarations préliminaires.


Dimanche, c’est l’apothéose. Il est prévu une visite dans les champs d’hévéas du président Bédié. Le président Gbagbo va faire une déclaration à la fin de cette visite. Une déclaration dont on n’a pas encore le contenu. Mais qui devrait sans doute aller dans le sens de la construction de la nouvelle alliance politique entre le Pdci et le Fpi. Les deux partis ont signé courant 2020 un protocole de collaboration qui devrait se consolider à l’issue de cette visite.

Gbagbo qui fait le trajet par la route reçoit un accueil dans le pays Attié où ses partisans sont mobilisés depuis les premières heures de la journée. D’Agou à Akoupé, des populations sont massées le long de la route attendant leur idole, des femmes en première ligne, entonnant des mélopées en langue locale. Ça sera peut-être différent dans le pays Agni où nous n’avons pas observé de mobilisation. Soit parce que le cortège de Gbagbo ne passera pas par-là soit parce que des consignes ont été passées pour décommander un accueil triomphal au woody de Mama. Depuis un temps le pays Agni autour de Bongouanou est désormais le fief de Pascal Affi N’guessan qui revendique la présidence du Fpi. Son secrétaire général Sangaré Issiaka a d’ailleurs pondu une déclaration dans laquelle il dénonce l’appellation « président du Fpi » pour qualifier Laurent Gbagbo. Pour lui, c’est une déclaration provocatrice de la part de Assoa Adou qu’il invite du reste à rectifier dans les plus brefs délais.

L’arrivée à Daoukro qui était prévue à 14 heures, selon le programme initial sera, à coup sûr, retardé en raison de différentes escales.

Dans le camp présidentiel, on suit tout cela avec circonspection. Le mot d’ordre en sourdine est de n’accorder aucun intérêt à ce qui se passe. Mais en réalité, la rencontre Bédié / Gbagbo est suivie avec intérêt par le Rhdp qui ne verrait pas d’un bon œil la bonne marche de cette alliance qui se dessine. Pour sûr, tout est fait dans la perspective de la présidentielle de 2025. Et une alliance entre le Pdci et le Fpi compromettrait gravement les chances de succès du parti présidentiel à la présidentielle.

SD à Daoukro
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire