L’enquête de la balance des paiements en Côte-d’Ivoire de 2020 prendra fin le 28 juillet 2021

L’enquête de la balance des paiements au titre de l’année 2020 sur toute l’étendue du territoire national, démarrée depuis le 28 juin 2021, prendra fin le 28 juillet, annonce un communiqué transmis à l’AIP.

Sont concernées par cette enquête, les opérations effectuées au titre de l’exercice 2020 par les autorités institutionnelles, administratives et monétaires, les intermédiaires habilités et autres intermédiaires financiers, les organisations professionnelles et autres acteurs du secteur privé notamment les importateurs et exportateurs de biens et services, les partenaires au développement, les représentations des organisations internationales et des ONG internationales.

« L’information statistique joue un rôle important dans le suivi et l’analyse de la situation socio-économique d’un pays car elle permet de cerner les réalités et les évolutions susceptibles de mieux orienter les mesures de politiques sociales et économiques », a rappelé le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques, par ailleurs président du comité national de la balance des paiements.


Aussi invite-il l’ensemble des acteurs concernés à réserver un bon accueil aux enquêteurs de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) et les rassure quant aux dispositions particulières prises pour garantir le strict respect des mesures barrières dans le contexte actuel de crise sanitaire liée à la pandémie à COVID-19.

La balance des paiements est un état statistique qui retrace, sous forme comptable, l’ensemble des flux d’actifs réels, financiers et monétaires entre les résidents d’une économie et les non-résidents, au cours d’une période donnée.

Elle permet d’évaluer l’insertion de l’économie dans son environnement extérieur, d’identifier l’apparition de déséquilibre et de comprendre comment ces déséquilibres sont financés par le reste du monde. Elle constitue, en outre, une source contributive à l’élaboration de certains agrégats nationaux et apparaît ainsi comme un élément essentiel de la statistique nationale.

Nonobstant la crise sanitaire liée à la pandémie à Covid-19, l’enquête de l’année dernière (au titre de l’année 2019) a enregistré un taux de réponse de 88,1%.

En Côte d’Ivoire, le Comité de la balance des paiements est présidé par le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique et le secrétariat technique est assuré par la direction nationale de la BCEAO.

(AIP)

bsp/fmo

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire