La Côte-d’Ivoire accueille l’IDA-20, une quinzaine de chefs d’État et de gouvernement à Abidjan le jeudi 15 juillet

La Côte d’Ivoire accueillera, le jeudi 15 juillet 2021, à 10 h, au Sofitel – Abidjan Hôtel

Ivoire, une réunion de haut niveau sur la 20e Reconstitution des Ressources de
l’Association Internationale de Développement (IDA-20). Cette reconstitution

soutiendra une relance forte suite à la crise engendrée par la pandémie de COVID-
19, et aidera le continent africain à poursuivre sa transformation économique.

De nombreux Chefs d’État et de Gouvernement prendront part à cette réunion de
haut niveau, à savoir : Patrice Talon (Bénin), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina
Faso), Sahle-Work Zewde (Éthiopie), Alpha Condé (Guinée), Umaro Sissoco Embalo
(Guinée-Bissau), George Weah (Liberia), Andry Rajoelina (Madagascar), Mohamed
Ould El-Ghazouani (Mauritanie), Filipe Niusy (Mozambique), Mohamed Bazoum
(Niger), Paul Kagamé (Rwanda), Macky Sall (Sénégal), Abdallah Hamdok (Soudan) et
Faure Gnassingbé (Togo).


La rencontre sera marquée par une cérémonie d’ouverture avec les interventions de
M. Axel van Trotsenburg, Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, et M.
Makhtar Diop, Directeur Général de la Société Financière Internationale, sur le
financement de la relance économique, du capital humain et de l’emploi ; l’allocution
du Président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat, et le
discours d’ouverture du Président Alassane Ouattara.
Les Chefs d’État et les Chefs de délégation se retrouveront ensuite pour une session
à huis clos portant sur les priorités de développement, l’impact de la COVID-19, le

plan de relance économique, les besoins de financement des États, le rôle de l’IDA-
20 et le partage d’expériences.

Une cérémonie de clôture, au cours de laquelle « la Déclaration d’Abidjan » sera lue, viendra mettre un terme à l’évènement.

L’Association Internationale de Développement (IDA), Institution de la Banque
Mondiale qui aide les pays à revenus faibles, vise à réduire la pauvreté en accordant
des prêts et des dons destinés à des programmes de nature à stimuler la croissance
économique, à réduire les inégalités et à améliorer la vie des plus démunis.
Outre les prêts concessionnels et les dons, l’IDA concède également des allègements
de dette substantiels dans le cadre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très
endettés (Initiative PPTE) et de l’Initiative pour l’allègement de la dette multilatérale
(IADM).

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire