Le port autonome d’Abidjan augmente son capital social de 83,8 milliards de Fcfa (+525%)

(Agence Ecofin) – Poumon économique de la Côte d’Ivoire, le port d’Abidjan s’est illustré en 2019 par un résultat commercial historique, franchissant la barre des 25 millions de tonnes de marchandises traitées. L’Etat entend bien maintenir ce dynamisme en dotant la structure gestionnaire de moyens financiers conséquents.

Le gouvernement ivoirien, réuni en Conseil des ministres le mercredi 7 juillet, a adopté un décret portant autorisation d’augmentation du capital social du port autonome d’Abidjan (PAA). Et ce conformément à la décision de l’assemblée générale extraordinaire de l’entreprise, en date du 15 décembre 2020.

Ainsi le capital social du PAA va connaître une augmentation substantielle de 525% passant de 16 à 100 milliards FCFA (24 à 152 millions EUR). Cette hausse est entièrement soutenue par le budget de l’Etat de Côte d’Ivoire.


Selon le gouvernement, « cette opération vise à harmoniser l’actif immobilisé de l’entreprise avec son capital social et corrélativement à raffermir la confiance des partenaires financiers et autres bailleurs de fonds internationaux qui accompagnent le PAA sur ses différents projets ».

Les projets majeurs auxquels il est fait allusion ici concernent, entre autres, la mise en service du 2e terminal à conteneurs prévue d’ici juillet 2022 ; la construction du terminal céréalier, démarrée en janvier 2020 et livrable l’an prochain ; l’agrandissement du terminal RoRo ainsi que la création d’une nouvelle zone industrielle et l’extension du réseau routier (bitumage de la voie Gestoci-Zimbabwe-Vridi cité).

Romuald Ngueyap

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire