Bédié-Gbagbo / Pr. Prao et Ldci invitent les deux leaders à rassembler toute l’opposition (déclaration)

Le samedi 10 juillet 2021 a eu lieu à Daoukro une rencontre entre les Présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » se réjouit de l’initiative de cette rencontre entre ces deux illustres personnalités dont la vie publique est en parallèle à l’histoire de la Côte d’Ivoire. « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » demande aux Présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo d’œuvrer au rassemblement de toute l’opposition, sans exclusive, pour une Côte d’Ivoire qui retrouve sa fraternité et se réconcilie avec sa tradition de paix et de dialogue. Les ivoiriens demandent la réconciliation des fils et filles de ce pays pour tracer, ensemble, les chemins d’un développement harmonieux, sans favoriser un camp, sans rattrapage ethnique quelconque et qui n’hypothèque pas l’avenir des générations futures avec une dette dont elles ne pourront gérer les effets déstructurants pour la vie de la nation.


« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » espère que le processus de réconciliation nationale, après dix ans de balbutiements, sortira de la logique des incantations et des slogans politiques. Les ivoiriens demandent la mise en place d’un processus de réconciliation impliquant tous les acteurs politiques dans un format qui permette à toute la nation de comprendre les crises survenues de 1995 à 2020 afin d’empêcher, enfin, que l’histoire ne se répète toutes les décennies, endeuillant toujours plus de familles. C’est pourquoi « Les Démocrates de Côte d’Ivoire » demande que la grâce présidentielle soit accordée au premier ministre Soro Guillaume, à ses partisans emprisonnés et à son mouvement politique pour leur permettre de prendre leur place dans ce processus. L’histoire de la Côte d’Ivoire est faite de grandeurs d’âme face à l’égarement de certains de ses fils. Elle a excusé, malgré ses crimes et pour préserver la paix et l’unité de la nation, la rébellion de 2002 sans laquelle l’accession au pouvoir du RHDP n’aurait jamais été possible. Qui aime la Côte d’Ivoire marche dans les pas de Félix Houphouët-Boigny, homme de paix, de dialogue et de rassemblement.

« Les Démocrates de Côte d’Ivoire » demande que tout soit mis en œuvre pour permettre à tous les exilés politiques de rentrer chez eux, y compris le ministre Charles Blé Goudé, définitivement acquitté des charges retenues contre lui par la Cour Pénale Internationale. Il demande également que soient libérés tous les prisonniers civils et militaires de la crise postélectorale de 2010 afin qu’une chance soit donnée à la réconciliation et à la paix. La construction d’une paix durable en Côte d’Ivoire et d’un cadre politique consensuel est à ce prix.
Fait à Abidjan, le 12 juillet 2021.

Pour « Les Démocrates de Côte d’Ivoire »
Le Président
Prof. Séraphin Prao

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire