150 jeunes « vulnérables » formés au Centre de service civique d’action pour le Développement de Bouaké

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a présidé le 17 juillet 2021 à Bouaké, la cérémonie de sortie de la cohorte de 150 stagiaires du Centre de Service Civique d’Action pour le Développement (CCAD-Bouaké).

Mis en place par l’Office de Service Civique National (OSCN), le CCAD a pour mission de resocialiser, de former et d’insérer les jeunes en situation de vulnérabilité. Ils sont recrutés selon des critères tels que l’abandon scolaire, l’analphabétisme, les addictions à la drogue et à la l’alcool, l’absence de qualification, le chômage, la marginalisation, la radicalisation, etc…

Les 150 stagiaires (100 garçons et 50 filles) du CCAD ont été formés aux notions de civisme et de citoyenneté, avant de recevoir une formation qualifiante dans les domaines de la sécurité et du commerce. Et ce, pour leur permettre d’apprendre un métier et d’exercer des activités génératrices de revenus après leur formation.

Patrick Achi a exhorté les jeunes à prendre des risques, à avoir du courage et de l’audace. « La réussite est liée à la confiance que nous avons en nous-mêmes. C’est elle la première force. », a-t-il conseillé. Et d’ajouter que le capital humain est primordial, car ce sont les hommes qui transforment et développent un pays.


La porte-parole des stagiaires, Éméline N’dri Boussié, a, au nom de ses condisciples, remercié le gouvernement et tous ses partenaires techniques et financiers pour les bonnes valeurs qui leur ont été inculquées. « Nous prenons l’engagement de travailler pour la paix, la cohésion sociale et le développement de notre pays », a-t-elle assuré.

Pour Eric N’Guetta Kouamé, la formation reçue au centre va changer sa vie :  » Je remercie le gouvernement pour la formation en sécurité que j’ai reçue, et qui fait de moi un agent de sécurité. Je pourrai travailler et m’occuper de moi-même. »

Quant à Aicha Coulibaly, elle dit :  » Je me réjouis de la formation reçue en commerce. Elle me permettra d’exercer une activité, de gagner de l’argent et de me prendre en charge.  »

Auparavant, le Chef du gouvernement s’est réjoui de l’ouverture du Guichet Emploi Jeune de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké.  » Ce guichet est un véritable instrument de recherche, de conseil et d’insertion des jeunes dans la vie active et professionnelle. En étant sur place, l’étudiant à la possibilité d’avoir des informations de tous ordres et venant de tous les horizons sur les offres d’emploi », a-t-il relevé.

L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, était présent aux différentes cérémonies.

Source : Primature

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire