Nouvelle hausse des discours de haine en ligne en Côte-d’Ivoire: 4 typologies sont concernées

184 discours de haine relevés sur un échantillon de 169 groupes, pages et profils Facebook du 1er au 7 juillet 2021. Une hausse de 13% par rapport à la semaine d’avant. Et cette augmentation touche 4 catégories sur les 10 identifiées par l’observatoire en charge de ce monitoring des discours de haine en ligne.

Les injures/diffamations (108), les animalisations (52), les propos sexistes/injures sexuelles (19) et les incitations au meurtre/à la révolte (3) sont en hausse cette première semaine de juillet. Et parmi ces catégories, les trois premières citées sont les plus présentes sur toute la période.
A côté, six autres sont, quant à elles, soit en baisse, soit restées stables avec des volumes nuls pour la plupart. Il s’agit des propos xénophobes/injures à caractère identitaire (0), les vœux et souhaits macabres (1), les menaces (1), les délations (0), les justifications de la violence/apologie de la haine (0) et les attaques contre des communautés (0).


Qu’ils soient en augmentation ou en diminution, les discours de haine ont été recensés autour de discussions relatives aux critiques d’un cyberactiviste politique à l’endroit de l’ex-président Laurent Gbagbo ainsi qu’aux commentaires d’un article de Jeune Afrique portant sur le rôle et les intentions du Président Ouattara en ce qui concerne le retour de Laurent Gbagbo. Les conversations à l’origine des discours de haine ont aussi porté sur l’assassinat du président haïtien et le vœu macabre d’une internaute à l’endroit de Laurent Gbagbo qui s’en est suivi. De même qu’à la concurrence entre deux opérateurs de banque mobile.

Le monitoring des discours de haine en ligne est une activité d’Internews dans le cadre du Programme Transition et Inclusion politiques en Côte d’Ivoire, financé par USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institute (NDI), Care International ainsi qu’une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

Intervnews.org

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire