Remise d’épaulettes/Côte-d’Ivoire: Gon et Hambak honorés par l’École des Forces Armées

Les défunts Premiers ministres ivoiriens, Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko étaient à l’honneur, jeudi 22 juillet 2021, à Yamoussoukro, à la faveur du baptême de la 52ème promotion de l’Ecole des forces armées (EFA) et la remise d’épaulettes à la 51ème promotion ainsi que la 15ème promotion des médecins élèves officiers.

« L’occasion me semble indiquée pour saluer la contribution remarquable de ces deux illustres fils de la Côte d’Ivoire, au développement de notre pays. Auprès de Son Excellence Monsieur le Président de la République, ils ont été de tous les combats politiques pour l’avènement d’une Côte d’Ivoire nouvelle », a déclaré le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara.

En présence du Premier ministre Patrick Achi qui représentait le Président de la République, Téné Birahima a invité les deux promotions à rester fidèles aux valeurs qu’incarnaient les deux personnalités dont elles portent les noms.

La 51ème promotion (Gon Coulibaly) est forte de 100 officiers et a pour parrain le président du conseil d’administration de l’Agence foncière rurale (AFOR) et ancien commandant supérieur de la gendarmerie, Général Gervais Kouakou Kouassi.


La promotion Hamed Bakayoko, elle, est forte de 111 élèves officiers d’active dont 92 ivoiriens et des ressortissants de plusieurs pays africains. Elle a pour parrain le général Philippe Mangou.

« C’est très gratifiant que d’avoir opté comme nom de baptême pour votre promotion celui du Premier ministre Hamed Bakayoko, un homme de grande valeur. Il y a toujours à apprendre de celui qui, au cœur d’une époque troublée, n’a pas tremblé, n’a pas dévié. Il a su garder au plus profond de lui-même, et quoiqu’il lui en coûte, cet idéal qu’il nous laisse comme héritage : aimer et servir son pays jusqu’à son dernier souffle », a fait savoir le ministre Téné Birahima.

Le ministre de la défense a souligné la détermination du gouvernement de faire de la Côte d’Ivoire « un havre de sécurité » à travers de nombreuses actions entreprises depuis une dizaine d’années.

Il s’agit notamment de la dotation de l’armée d’équipements, l’amélioration des conditions de travail, la création de nouvelles structures et le recrutement des jeunes.

(AIP)

gso/fmo

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire