Portrait Fatim Cissé: Première ivoirienne diplômée en « Algorithm Intelligence » (AI)

La Côte d’Ivoire est une fois de plus honorée. Loin des actualités du showbiz auxquelles elle nous a habitué depuis peu, elle doit cette distinction à l’une de ses filles, la dénommée Fatim Cissé. Celle-ci est en effet la première femme de Côte d’Ivoire à détenir un diplôme en intelligence artificielle.

Retour sur son impressionnant parcours.

Fatim Cissé est née en Côte d’Ivoire, le 31 mars 1983. Après son cursus secondaire achevé au Collège international Jean-Mermoz d’Abidjan, elle s’est rendue au Canada. Là-bas, elle s’inscrit à l’Ecole des hautes études commerciales de Montréal où elle fait un Bachelor en Sciences économique, en 2004. Mais ce n’est pas dans ce domaine que Fatim Cissé va se révéler au monde.

En effet, à 37 ans, Fatim Cissé réussit à décrocher l’Exécutive Program en intelligence artificielle. Elle l’obtient en 2019 à la Singularity University située sur le campus de la NASA, en plein cœur de la Silicon Valley. Ainsi elle devient la première ivoirienne connue diplômée en intelligence artificielle, AI [aussi appelée Algorithm intelligence par certains académiciens], un secteur qui a très peu réussi à la gent féminine en Afrique.


Vie professionnelle et distinctions de Fatim Cissé

Fatim Cissé débute sa carrière au Canada en 2005 chez Hewitt & Associates en tant que responsable de la paie puis des ressources humaines chez Quintiles de 2006 à 2007. Il faut attendre l’année 2011, pour voir celle qui est devenue, depuis peu, une véritable source d’inspiration pour de nombreuses ivoiriennes et africaines, faire son retour au pays des éléphants. Très rapidement, elle se fait remarquer et intègre la multinationale Ericsson. Là, elle prend la tête de la direction des ressources humaines des filiales de Côte d’Ivoire, du Bénin et du Togo.

En 2018, riche d’un parcours unique, elle fonde sa propre société, Dux Côte d’Ivoire, dont elle a la charge de la direction générale. Deux ans plus tard, elle est sollicitée par IHS Towers et est placée à la tête de la branche ivoirienne au sein du groupe.

Grâce à son parcours atypique, Fatim Cissé a reçu plusieurs distinctions dans son pays. Déjà en août 2019, elle a été décorée par la grande chancelière de Côte d’Ivoire, Henriette Dagri Diabaté. Par deux fois, en 2019 et 2020, elle a fait son apparition dans les deux premières éditions du Who’s Who in Côte d’Ivoire.

Berenice Kouazounde Afrik.com

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire