Absent à la rencontre entre Ouattara et Gbagbo en Côte-d’Ivoire, où était KKB ? Un désaveu ?

L’actuel ministre sensé réconcilier les Ivoiriens et créer les conditions de la cohésion sociale était à la surprise générale absent à la rencontre entre les Présidents Ouattara et Gbagbo du 27/072021. Pourquoi ?

Sa présence à un conseil conjoint des gouvernements de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso à Abidjan, organisé concomitamment à l’histoire de la Nation qui s’écrivait en nouvelles lettres depuis le Palais présidentiel au Plateau, pour expliquer son absence, arrive difficilement à convaincre.

À l’analyse, il s’agit purement et simplement d’un désaveu cinglant, d’un véritable camouflet pour l’actuel ministre de la réconciliation et de la cohésion sociale.

Liman Serge

Rencontre Ouattara Gbagbo, où était passé KKB, le ministre de la réconciliation nationale

Arnaud Houssou

Le ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Kouadio Konan Bertin dit KKB n’a pas pris part à la rencontre entre les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo le mardi 27 juillet 2021. Une absence qui suscite des interrogations.


Le rendez-vous était attendu, il a eu lieu et a tenu ses promesses. Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu son prédécesseur Laurent Gbagbo le mardi 27 juillet 2021. Un moment historique pour la décrispation socio-politique en Côte d’Ivoire. Si cette rencontre est perçue en effet comme un ‘’grand’’ pas vers la réconciliation nationale, en panne depuis la crise postélectorale de 2010-2011, elle s’est déroulée en l’absence de celui qui en a officiellement la charge.

Kouadio Konan Bertin dit KKB, le ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, n’a pas pris part à ce rendez-vous politique, tous les journalistes présents au palais présidentiel ont pu le constater.

Mais où donc se trouvait le ministre Kouadio Konan Bertin, au moment de la rencontre Gbagbo/Ouattara? Il prenait part, comme tous les autres membres du gouvernement, au conseil conjoint des gouvernements de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso dans le cadre de la neuvième édition du Traité d’amitié et de coopération (TAC) qui s’est tenu à Cocody. C’est bien la raison qui a tenu le ministre de la réconciliation éloigné du palais présidentiel.

24 heures avant la rencontre entre les deux adversaires politiques, le président Alassane Ouattara a procédé à la nomination à la Présidence de la République d’Ibrahima Cissé Bacongo au poste de Conseiller spécial, chargé des Affaires politiques. A ce titre, le maire de Koumassi était, lui, présent au rendez-vous des Présidents.

Source: 7info.ci

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire