Les Etats-Unis forment des journalistes pour lutter contre la désinformation en Côte-d’Ivoire

(Agence Ecofin) – Ces dernières années, l’Afrique est confrontée au phénomène des fake news, dont l’ampleur va en grandissant, notamment avec la montée en puissance des réseaux sociaux.

En Côte d’Ivoire, l’ambassade des Etats-Unis a lancé, le mardi 27 juillet, un séminaire de formation sur la désinformation à l’endroit d’une vingtaine de journalistes de la presse en ligne de la nation éburnéenne. Ladite formation est axée sur le thème « Identifier et lutter contre la désinformation ».

La formation a été dirigée par Linda Hervieux, journaliste et photographe américaine. Elle est connue pour avoir été rédactrice et journaliste d’investigation au Jersey Journal dans le New Jersey. Elle a également travaillé pour de grands médias américains tels que le New York Times, et le Daily Beast.


Pendant deux jours, les participants du séminaire ont été entretenus sur des concepts tels que l’identification et la démystification de la désinformation, la mésinformation, l’intox et l’infox, ainsi que sur le fact-checking pour établir une source centrale de vérification des faits.

En outre, la formation a porté sur une dizaine de types de nouvelles trompeuses auxquelles les journalistes doivent faire attention. Il s’agit de la propagande, du piège à clic, du contenu sponsorisé, de la satire, de l’erreur, du parti pris, de la théorie du complot, de la pseudoscience, du contenu trompeur, du contenu trafiqué.

Cette formation est loin d’être la première visant à lutter contre la désinformation en Afrique. Pour rappel, l’UNESCO avait déjà organisé en mars 2021 un vaste réseau de fact-checking sur la Covid-19 à l’endroit des journalistes de l’Afrique de l’Ouest.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire