Défense/Tengrela: En Côte-d’Ivoire l’armée appelle les populations à collaborer pour sécuriser villages et villes

Le chef d’état-major adjoint des armées ivoiriennes a appelé, depuis la sous-préfecture de Débété, à une trentaine de kilomètres de Tengréla, les populations ivoiriennes à une collaborer franchement avec son armée.

“Nous sommes là pour vous secourir et vous protéger en cas de danger. Mais vous devez aussi nous aider à réussir cette mission en signalant toute personne suspecte, toute personne qui n’est pas claire comme on le dit chez nous”, a lancé, jeudi 29 juillet 2021, le général de division Julien Kouamé qui a dit compter sur la collaboration de tous pour “sécuriser villages et villes afin de permettre aux populations de vivre en paix et en bonne intelligence comme par le passé”.

Selon le général Kouamé, c’est à ce prix que l’ensemble des armées et des forces de défense et de sécurité montrera plus d’efficacité dans la sécurisation des personnes et des biens.


Il a invité autochtones, allogènes et étrangers à vivre en harmonie en luttant ensemble contre tous les dangers pour “continuer à bâtir l’espérance promise à l’humanité et la patrie de la vraie fraternité” promues par l’hymne national.

Le sous-préfet de Débété, Bourahima Hébroubro, a félicité le chef d’état-major adjoint pour “cette démarche noble qui permet à la population de voir son armée d’un autre œil”.

“Soyons en complicité avec l’ensemble des armées pour une sécurisation plus efficace, surtout du fait de notre situation à une frontière poreuse”, a conseillé le sous-préfet.

Cet appel de l’armée intervient dans le cadre d’une opération de distribution de dons aux populations du Nord où se perpétuent des actes terroristes depuis plusieurs mois.

(AIP)

kkc/aaa/kp

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire