Covid-19 et fair-play financier poussent le Barça et Messi à la rupture « mais un revirement reste possible »

Le président de Barcelone, Joan Laporta, a indiqué ce vendredi au cours d’une conférence de presse, qu’il n’était pas à mesure de conserver l’Argentin Lionel Messi au club en raison des règles du fairplay financier.

Un nouveau contrat pour l’Argentine, selon Laporta, aurait mis en danger l’existence même du club.

« Barcelone est au-dessus de tout, même du meilleur joueur du monde », a déclaré Laporta, après l’annonce jeudi que Messi quittait Barcelone.

Messi voulait rester
Barcelone et Messi sont tombés d’accord sur un nouveau contrat de cinq ans, dans lequel l’Argentin de 34 ans acceptait d’etre payé sur seulement deux saisons. C’est la ligue espagnole La Liga qui n’a pas accepté cette construction cette construction. « Ce sont les règles. Même si je pense que la Liga aurait dû être plus flexible », a déclaré Laporta.

Selon Laporta, 110% des revenus auraient été consacrés aux salaires des joueurs avec un nouveau contrat pour Messi, malgré les sacrifices du joueur. Sans lui, tombe à 95 %.


« Lionel mérite tout à Barcelone, mais je suis convaincu que nous avons fait le meilleur choix dans l’intérêt du FC Barcelone », a déclaré Laporta.

Un revirement toujours possible
Auteur de plus de 650 buts avec le FC Barcelone, vainqueur de 10 titres de champion d’Espagne et de 4 ligues des champions UEFA, les routes du prodige argentin, récemment vainqueur de la Copa America, et son club formateur, ne sont pas encore définitivement séparées. Un revirement de situation selon plusieurs connaisseurs est encore possible, car Messi qui ne s’est pas encore prononcé sur l’affaire, «n’est pas prêt à quitter le FC Barcelone, club de son cœur» pour une affaire d’argent.
« Lionel Messi ne veut pas laisser l’image d’un joueur déjà immensément riche qui a quitté le club qui lui aura tout donné pour des questions d’argent. Surtout que le club traverse une période difficile en partie à cause son salaire colossal de ces dernières années », a indiqué un membre de sa famille a des médias argentins à Buenos-Aires.

Liman Serge

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction