Accusés de cabales contre Ange Léonid B. Battesti: L’ex ministre Joël N’guessan et le journaliste Saïd Penda répondent

Côte d’Ivoire – L’intelligent d’Abidjan a appris que le Président du conseil de gestion, Joël N’guessan et le journaliste Saïd Penda, sont au centre d’une cabale pour jeter le discrédit sur la gestion de Monsieur Ange Barry Battesti, Secrétaire général du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP).

Le Président du conseil de gestion, Joël N’guessan et le journaliste Saïd Penda, ont été contactés pour réagir aux informations qui ont fait état de leurs agissements visant à jeter le discrédit sur la gestion de Monsieur Ange Barry Battesti.

[ Joël N’guessan assure que le SG Ange Barry Battesti travaille bien ]

Se basant sur un rapport de l’Inspection générale d’État (IGE) , le Président du conseil de gestion, Joël N’guessan, a convoqué pour le mardi 17 août 2021 un conseil de gestion au Fdfp. L’ordre du jour ne porte pas expressément sur la révocation du Secrétaire général, Ange Barry Battesti. Cependant des sources assurent que le Président du conseil de gestion a entrepris en vain de le faire suspendre auprès de certains membres du conseil de gestion, sur la base de l’examen du rapport de gestion.

Contacté par l’intelligent d’Abidjan sur la question, Joël N’guessan a fait cette précision : « On a une réunion le mardi 17 août 2021. On va regarder le rapport de l’inspection générale d’État et on va décider . Je ne sais pas si c’est pour démettre le SG. Ce sont les membres du comité de gestion qui décident ».

À la question de savoir s’il est effectivement à la base d’une cabale contre le secrétaire général, l’ex ministre a répondu : « Mais pourquoi ? Je n’ai pas besoin de ça . C’est quelqu’un qui a été nommé, qui fait son travail. (…). On ne cherche à démettre quelqu’un. On est dans la bonne gouvernance. Si les gens analysent le rapport et disent qu’il y a un problème, on va aviser. Si c’est pas le cas, il poursuit son travail . Il fait du bon travail d’ailleurs. Il a fait du bon travail, il faut le reconnaître. Maintenant s’il y a un problème, ce sont les membres du comité de gestion qui vont apprécier ».

[ Saïd affirme n’avoir pas parlé du Fdfp ]

De son côté , le journaliste Said Penda était revenu à la charge, après une première publication sur les réseaux sociaux mettant en cause, le SG du Fdfp. Dans cette seconde publication, le confrère annonce même une enquête plus précise ce dimanche 14 août 2021, sans toutefois avoir cité nommément le Fdfp. Il s’est contenté d’évoquer une structure publique ivoirienne en charge de la formation professionnelle, en se gardant de préciser si toutes ces structures en charge de la formation professionnelle ont fait l’objet d’un audit, comme le Fdfp.

Interrogé, Said Penda a nié avoir parlé du Fdfp. Il n’a pas confirmé les informations faisant état de collusion avec le Président du conseil de gestion, dans le cadre d’une cabale contre Ange Barry Battesti, dont il a annoncé avec assurance le limogeage le mardi 17 août 2021, même si le confrère laisse entendre qu’il peut ne pas s’agir du Fdfp. Alors question : quelle est la structure qui tient , comme le Fdfp , un comité de gestion le 17 août 2021, parmi les trois qui sont chargées de la formation professionnelle ?

« Nulle part je n’ai évoqué le FDFP. Il y a trois structures de formation professionnelle en Côte d’Ivoire. Il y a l’AGEFOP l’AGEPE et le FDFP . Qu’est ce qui vous dit que je parle du FDFP ? Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit. Moi je suis journaliste d’investigation. Chaque fois que j’écris, on dit que c’est une cabale contre une personnalité. Quand j’ai écrit pour la gestion du DG du FER, on a parlé de cabale. Moi je fais mon travail », a notamment affirmé Saïd Penda.


[ Le rapport de l’IGE ne confirme aucun détournement ni une mauvaise gestion avérée ]

Tout avait commencé le 29 décembre 2020, quand des cyberactivistes ont publié sur les réseaux sociaux une information faisant état de scandale financier au Fonds de développement de la formation professionnelle, portant sur le détournement de plusieurs milliards de F CFA, mettant ainsi en cause la gestion du secrétaire général de cette structure Ange-Leonid Barry Battesti.

Suite à ces informations, par courrier en date du 18 février 2021, le président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi l’inspection générale d’État à l’effet de mener une mission de vérification relative à ce scandale financier présumé au FDFP. L’audit qui a alors été diligenté par l’inspection générale d’Etat (IGE) le 23 février 2021, a pris fin le 22 mars 2021, soit 30 jours après.

L’Intelligent d’Abidjan a pu disposer d’une copie du rapport de 54 pages ayant sanctionné cet audit. Il ne fait pas mention de détournement de milliards Fcfa. La mission de l’IGE relève cependant un certain nombre de dysfonctionnements,pour lesquels des recommandations ont été faites.

[ Les recommandations faites par l’IGE au FDFP ]

Au plan administratif , la mission demande de faire respecter l’organigramme officiel du FDFP, de mettre en place le cadre organique des emplois conformément aux dispositions réglementaires et faire établir sur cette base les fiches de poste. Elle demande également de faire nommer un chef de service ayant les qualités requises pour diriger le service informatique et créer une meilleure ambiance de travail.

Sur le plan financier, l’IGE appelle à mettre fin à la multiplicité des comptes et aux mauvaises imputations budgétaires. « Mettre fin à l’ouverture des dépôts à terme et faire fermer ceux qui existent au nombre de 3 ; Faire nommer la collaboratrice de l’agent comptable conformément aux dispositions réglementaires ; Mettre fin aux prestations d’organisation des missions du FDFP par des fournisseurs qui entrainent des dépenses excessives et exiger toutes les pièces justificatives liées aux engagements des dépenses avant tout paiement », a notamment recommandé l’inspection générale d’État.

Depuis lors, certaines recommandations ont fait l’objet d’appropriation par le Secrétaire général, Ange Barry Battesti, dont les services n’ont pas souhaité répondre avant la session du conseil de gestion du mardi 17 août 2021 aux mêmes questions posées à Joël N’guessan et Saïd Penda du mardi 17 août 2021. En effet, des collaborateurs de Ange Barry Battesti, assurent que le secrétaire général du Fdfp attend notamment d’avoir le soutien et l’appui du Conseil de gestion et de son Président , pour la poursuite de la mise en œuvre des recommandations.

[ Satisfecit du gouvernement au sujet du Fdfp ]

Il est bon de rappeler que le 16 juin 2021, le gouvernement avait affirmé à l’issue d’un conseil des ministres tenu ce jour , avait que trois Établissements publics nationaux avaient enregistré les résultats d’exploitation les plus élevés. Le Fdfp faisait partie de ces entreprises, avec un résultat positif de 3 milliards 700 millions de Fcfa. L’ANRMP avec 4,8 milliards Fcfa et la Sogepie avec 2,4 milliards Fcfa, complétaient le trio.

Touré Abdoulaye
Afrikipresse.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire