Kaboul: Le président afghan Ashraf Ghani quitte le pays après la prise de pouvoir par les Talibans

Le président afghan Ashraf Ghani a quitté son pays pour le Tadzjikistan, ont indiqué à CNN un haut responsable politique afghan et une source diplomatique de haut niveau. Le président du Haut Conseil pour la réconciliation nationale, Abdullah Abdullah, a également confirmé dans une déclaration vidéo que le président Ghani avait quitté le pays, le qualifiant d’« ancien président ».

Plus tôt dans la journée, des discussions avaient été signalées au palais présidentiel à Kaboul entre des responsables gouvernementaux et des représentants des talibans pour une transition pacifique entre l’équipe de Ghani et les talibans.


Ghani est un ancien économiste et universitaire. Il dirigeait l’Afghanistan depuis 2014. Il avait été réélu en septembre 2019, mais en raison d’un long processus, il n’a prêté serment qu’en mars 2020.

Citoyen Américain, Ghani avait renoncé à son passeport américain pour pouvoir se présenter à la présidence afghane en 2009.

Ghani a précédemment enseigné l’anthropologie à Berkeley et à l’Université Johns Hopkins aux États-Unis entre 1983 et 1991, et a ensuite commencé à travailler à la Banque mondiale. Il était à l’institution financière mondiale à Washington lors des attentats du 11 septembre et a utilisé la tragédie comme tremplin pour son réengagement dans la politique afghane, retournant dans son pays d’origine quelques mois seulement après l’événement.

Avec CNN

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire