Côte-d’Ivoire: La suspension de Léonid Battesti par Joel N’Guessan est-elle entachée d’irrégularités ?

Le Président du Comité de Gestion du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) JOEL N’GUESSAN a « suspendu de ses fonctions à titre conservatoire » le Secrétaire Général du FDFP ce vendredi 20 août 2021. Et Mr Ouattara Hassane le Conseiller spécial de Joël N’Guessan est chargé d’assurer par intérim les fonctions de SG du FDFP.

Cette décision de JOEL N’GUESSAN de suspendre le SG Ange Léonid Barry-Battesti est nulle et de nul effet . Pourquoi ?

1) Elle n’a pas respecté la procédure en vigueur en Côte d’Ivoire…
2) Le ministre de tutelle n’a pas été informé ni été saisi d’une quelconque mauvaise gestion au FDFP et d’une nouvelle nomination…
3) Le PCG est nommé par décret en Conseil des ministres au même titre que le SG, donc JOËL N’GUESSAN NE PEUT PAS PRENDRE SON BIC ET UNE SALE FEUILLE BLANCHE POUR NOMMER UN NOUVEAU SG FUT-IL INTÉRIMAIRE.


Je précise que tous les DG qui ont été récemment suspendus de leurs fonctions l’ont été sur décision du Premier ministre Patrick Achi et suivant une procédure interne aux entreprises à travers des Conseils d’administration dûment organisés.

Le Président du Comité de Gestion, Joël N’GUESSAN a quant à lui commis un huissier ce matin pour remettre une lettre de suspension au SG du FDFP. Est-ce la procédure ? NON POUR UN SG NOMMÉ PAR DÉCRET PRÉSIDENTIEL !

Cette décision de JOEL N’GUESSAN S’APPARENTE donc à du gangstérisme et à du brigandage et ne saurait prospérer dans le pays du Président Alassane Ouattara.

NB : Je reviendrai sur les vrais enjeux de l’affaire et sur le rôle joué par le mercenaire Said Penda qui se fait pompeusement appeler Journaliste d’investigation.

Justice Konan

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire