L’attentat suicide qui a fait au moins 110 morts à l’aéroport de Kaboul hier est l’œuvre d’un seul kamikaze selon les USA

Des responsables du Pentagone pensent que l’attaque suicide à l’aéroport de Kaboul jeudi est le résultat d’une unique explosion, et non pas de deux explosions comme initialement annoncé par les médias et certaines autorités.

Au moins 110 personnes ont été tuées par la forte explosion, affirment Al Jazeera et plusieurs médias présents dans la région, ce vendredi.

« Nous ne pensons pas qu’il y ait eu une deuxième explosion à l’hôtel Baron ou à proximité. Il s’agit d’un seul kamikaze », a déclaré le général de division de l’armée américaine William Taylor à des journalistes présents au Pentagone à Washington, DC ce vendredi.


L’attaque de jeudi a été revendiquée par l’organisation terroriste l’état islamique de la province du Khorasan, ISKP (ISIS-K) – confirmant que ses kamikazes avaient ciblé « des traducteurs et des collaborateurs de l’armée américaine ».

Le président américain Joe Biden s’est engagé à riposter contre l’attaque, confirmant que l’attentat était bien l’ouvre de la branche de l’état islamique en Afghanistan. «Nous allons vous traquer et vous faire payer. Je défendrai nos intérêts et notre peuple avec toutes les mesures à ma disposition », a menacé Biden suite à cette attaque suicide qui a fait au moins une quinzaine de morts parmi les soldats américains.

SK avec Reuters

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire