En Côte-d’Ivoire l’Assemblée Nationale refuse de régler 1,6 milliard de «dettes» laissées par Soro

En Côte-d’Ivoire, 23 prestataires réclameraient la somme de 1,6 milliard à l’Assemblée Nationale pour des travaux/services effectués entre 2017 et 2018, sous la présidence de Soro.

L’actuel président Amadou Soumahoro refuserait de régler les factures.


Les plaignants menacent désormais d’aller sous peu élire domicile avec épouses et enfants devant le bâtiment de l’Assemblée Nationale situé dans la commune du Plateau à Abidjan.

Affaire à suivre

Info RFI

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire