Pétrole et Gaz/Offshore: NON, la Côte-d’Ivoire n’a pas 10%, l’affirmer c’est être de mauvaise foi ou ignorant

L’exploration n’a rien avoir avec la production et la commercialisation.

L’exploration est un risque pris par une ou plusieurs entreprises pour rechercher du pétrole et du gaz dans une zone définie durant une période définie. Les enjeux financiers sont importants. Dans ce cas on parle de 1500 milliards (qui sont d’ailleurs faux) mais on va partir sur cette base.

Comment allez vous réagir si je prenais 1500 milliards pour aller jouer rouge perd noir gagne dans l’eau ?? Il n’y a pas école, il n’y a pas route, il n’y a pas courant et moi je prends 1500 milliards pour faire poudindin.

s’il n’y avait pas pétrole dans l’eau, les 1500 milliards étaient perdus cohan.
Maintenant le pétrole a été découvert il y a une nouvelle répartition des pourcentages.

Avant toute chose je tiens à rappeler l’art 2 du code pétrolier


<< tous les gisements déouverts (…) sont la propriété exclusive de l’État de CI.>>
Le partage se fait comme suit:
Coût de l’exploration + une part supplémentaire prédéfinie par un contrat pour ENI et le reste pour l’État.
ENI aurait investi 1500 milliards et ils auront un additif qui ne peut valoir plus de 20 fois le pourcentage des 1500 milliards.
Or on a découvert un gisement qui vaut 2 milliards de barils, avec le cours actuel c’est 150 milliards $ soit 87 000 milliards F CFA, tu as bien lu 87 mille milliards.
Les 1500 milliards représentent 1.3% du potentiel qu’on multiplie par 20 (dans l’absolu, au maximum) ce qui fait 26%… il reste au Minimum 74% pour l’État.

Ah j’oubliais dans leurs 26% on a 2,6% (les fameux 10% d’exploration) donc ils auront au final 23,4% .

Swen Kouassi

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire