Le gouvernement ivoirien « travaille à accélérer le rythme de création de la richesse », selon le ministre du budget

Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, que recevaient lundi 6 septembre 2021, les membres de la commission des affaires économiques et financières dans le cadre du débat d’orientation budgétaire, a assuré que le gouvernement travaille « à créer les conditions pour que le rythme de création de la richesses s’accélère » en Côte d’Ivoire.

Selon lui, l’essentiel des ressources que va générer cette politique macroéconomique « agressive » sera mis au service de l’amélioration des conditions de vie des populations à travers « des investissements dans les infrastructures et les biens d’équipement collectif, la santé, l’éducation … ». Toute chose qui devrait garantir la pérennisation du rythme de croissance actuel du pays.


Les projections économiques et budgétaires sur la période 2022-2024 prévoient entre autres une progression des ressources fiscales budgétaires de 4377,9 milliards de francs CFA en 2022 à 5073 milliards francs CFA en 2024, indique-t-on.

Pour les recettes non fiscales, ce sont 94,7 milliards de francs CFA qui sont attendus en 2022 puis 121,1 milliards de francs CFA en 2024.

« La Côte d’Ivoire est sur la bonne voie », s’est félicité son ministre du Budget à la fin de ce débat d’orientation budgétaire, un exercice qui vise à renforcer la démocratie participative en améliorant la qualité de l’information budgétaire fournie aux parlementaires.

Il a notamment permis aux sénateurs d’émettre des observations et commentaires sans vote sur les projections macroéconomiques contenues dans le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2022-2024.

(AIP)

gso/fmo

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire