Éducation Côte-d’Ivoire: La dictée et les coefficients font leur retour à l’école

La dictée qui avait été supprimée par le ministère de l’éducation sous Kandia Camara fait son grand retour dans le programme scolaire ivoirien, désormais sous la houlette du Professeur de Sociologie Mariatou Koné.

Le système des coefficients au 1er cycle du secondaire refait lui aussi son retour.

Contrairement à la réintroduction de la dictée applaudie par les partenaires de l’Éducation, le recours aux coefficients au 1er cycle du secondaire est quant à lui critiqué.

En effet, selon les critiques les coefficients empêchent certains talents artistiques ou sportifs de s’épanouir. Pire les coefficients tuent les talents qui tardent à s’éclore. Ils factoriseraient au 1er cycle un taux d’arrêts des études élevé chez certains enfants pourtant talentueux en arts plastiques, en cultures ou en sports.


«Les hauts coefficients en sciences ou en français, histoire-géo favorisent la formation de fonctionnaires ou d’enseignants, il n’est pas bon pour le pays», a estimé un professeur en sciences de l’éducation que nous avons pu interroger. Ce dernier conseille plutôt les coefficients à partir du second cycle du secondaire.

Par Sylvie Kouamé

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire