Nouveau parti/Côte-d’Ivoire: Simone Gbagbo boycotte la première réunion du groupe de réflexion élargi

L’ex première dame est-elle en train d’opérer sa rupture ?

Après les deux commissions de travail hier, c’était au tour du groupe de réflexion élargi de tenir sa réunion de prise de contact ce jeudi. Ce, en vue des préparatifs du congrès annoncé du nouveau parti de Gbagbo.

La réunion a effectivement eu lieu selon des sources interrogées. Et comme il fallait s’y attendre même si elle avait laissé une ouverture dans son communiqué en réaction à la décision de Gbagbo créant les instances du congrès, Simone Gbagbo était la grande absente. Elle met à exécution sa menace quand elle annonçait qu’elle serait « peu encline à s’associer  » face à ce qu’elle dénonçait. Un manque de considération de la part de ses anciens camarades.

L’on avait pensé que Simone ferait encore preuve de dépassement ce jeudi pour se rendre à la résidence Sangaré. Elle a préféré le boycott. Or bien que n’étant pas en odeur de sainteté avec son « cher Laurent », elle avait participé à la grande satisfaction des Gors à la réunion du comité central élargi le 9 août au palais de la culture.


Cette fois, c’en est assez les couleuvres avalées, se dit-elle sans doute pour se soustraire des travaux du parti en gestation. Et c’est clair que cette absence remarquée fera couler encre et salive au moment où Gbagbo et les siens pensent être presqu’au bout du tunnel.

Simone Gbagbo serait-elle l’indésirable ? La pousse-t-on dehors ou est-ce une manière de tester sa résilience et sa loyauté politique ?

Tout porte à croire qu’une autre brèche est en train de s’ouvrir et le nouveau parti, s’il ne part pas handicapé sera au moins ébranlé dans ses échafaudages par la volonté de ceux qui veulent croquer du Simone. Or l’adage dit : un seul être vous manque et tout est dépeuplé.

Interrogée, une historique de l’ancien Fpi Gor fait valoir qu’il fallait s’attendre à ce scénario. Pour elle, tout cela fait partie du difficile enfantement comme toujours.  »Il ne faut pas s’attarder sur les personnes mais plutôt sur les objectifs fixés », soutient notre interlocutrice.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire