Florence Traoré, la mécène qui fait son trou en Côte-d’Ivoire

Don à la maternité de Tiébissou, marraine de compétitions de foot…

La présidente de l’Association des ressortissants de Koubi à Abidjan (AREKA), Florence Ahou Traoré, était récemment aux côtés de la jeunesse de Lomokankro. C’était à l’occasion de la finale de son tournoi de football.

Marraine du tournoi de football organisé par la jeunesse de Lomokankro à la faveur de ces vacances, Florence Ahou Traoré a rehaussé l’événement de sa présence le jour de la finale, le 1er septembre denier. Placé sous le signe du « Rassemblement et de la cohésion sociale », deux vertus chères à Florence Ahou Traoré, le tournoi s’est déroulé dans une ambiance conviviale. C’est les bras chargés que, celle que les populations du département de Tiébissou appellent affectueusement « la Mère Theresa du Tchewy » s’est rendue dans cette chatoyante cité, preuve de son indéfectible proximité avec ses parents.


Aux équipes finalistes, elle a offert des trophées, des jeux de maillots, des ballons et des enveloppes. Non sans saluer la remarquable communion fraternelle qui règne entre les filles et fils de Lomokankro.

Trois jours plus tard, précisément le 4 septembre 2021, « la Mère Theresa du Tchewy » a fait un don de 500.000 francs CFA pour participer à la réhabilitation de la maternité de l’Hôpital général de Tiébissou décoiffée par une tornade survenue dans la ville.

SD ( info JL)

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire