Le 19 septembre 2002 un coup-d’état sanglant suivi d’une rébellion meurtrière frappait la Côte-d’Ivoire

19 septembre 2021 – La Côte-d’Ivoire se souvient de ce qui peut être considérée comme sa nuit la plus longue et la plus meurtrière de son histoire.

Un coup-d’état foireux contre le pouvoir de Laurent Gbagbo alors en visite officiel en Italie, qui allait vite se transformer en une rébellion féroce divisant le pays en deux.


19 ans plus tard le pays reste durablement divisé entre ceux qui ont profité de cette rébellion [promotions sociales, enrichissements illicites etc] et ceux qui, en sont sortis durablement meurtris, frappés par des pertes de milliers de parents et d’amis, de pertes de nombreux biens, sans oublier ceux resteront marqués physiquement et psychologiquement à vie.

En Côte-d’Ivoire, il y a ceux qui maudissent le 19 septembre 2002 et ceux « fêtent » cette date.

Hervé Coulibaly

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire