FLGO/Côte-d’Ivoire: Maho Glofiehi est mort

L’un des chefs des groupes d’auto-défense pro-Gbagbo en pays Wê durant les crises successives qui ont secoué la Côte-d’Ivoire à partir de 2002 jusqu’en 2011, s’en est allé à jamais.

Le redoutable Maho Glofiehi a passé l’arme à gauche ce samedi 25 septembre 2021. Le fondateur du Front de Libération du Grand Ouest (FLGO) était malade depuis plusieurs mois.

A vrai dire, l’homme ne s’est jamais remis des années passées en prison suite à la crise électorale de 2011.


Hervé Coulibaly

Le Front de libération du grand Ouest (FLGO) était un mouvement armé ivoirien qui se battait contre la rébellion armée du MPCI/FAFN, qui avait assiégé l’ouest de la Côte-d’Ivoire en 2002. Selon leur chef emblématique Maho Glofiehi, ce mouvement n’était pas une rébellion mais un mouvement de résistance pour sauver l’ouest ivoirien. Au plus fort de la crise de 2002 le FLGO comptait entre 2000 et 3000 éléments, dont certains recrutés parmis les ex rebelles libériens.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire