Le délai de suspension des assurances privées des non enrôlées à la CMU fixé au 31 décembre (CNAM)

Le délai pour la suspension des assurances privées des personnes non enrôlées à la Couverture maladie universelle (CMU), longtemps prorogé, est désormais fixé au 31 décembre, a annoncé la directrice de l’affiliation à la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), Karidja Koné Bamba, vendredi 24 septembre 2021, à Abidjan, lors d’une rencontre avec la presse sur les avancées de la CMU et ses perspectives.

Selon Mme Bamba, cette décision s’inscrit dans l’application du décret n°2017-46 du 25 janvier 2017 définissant les conditions et les modalités de l’assujettissement à la CMU. La circulaire de 2019 pour son entrée en vigueur a été maintes fois reportée de commun accord avec les assureurs du fait de la prévalence du coronavirus (COVID-19).

S’agissant de l’état d’avancement de la mise en œuvre de la CMU, elle a affirmé que l’effectif des personnes enrôlées à ce jour est de 3 165 273 dont 33 572 doublons. L’immatriculation relève 3 048 485 personnes pour 2 959 759 cartes produites parmi lesquelles près de 900 000 constituent le stock de cartes encore disponibles sur les sites d’enrôlement.


La CNAM note aussi une forte baisse de l’enrôlement au cours de l’année à cause des mesures incitatives non contraignantes, la non mise en œuvre d’opérations spécifiques de grande envergure à l’endroit des populations, la démotivation de certaines populations du fait des difficultés rencontrées dans le processus d’accès aux prestations, la problématique des comptes non alimentés pour les assurés à jour de leurs cotisations, etc.

Le recouvrement et le reversement des cotisations se déroulent sans difficultés majeures, selon la directrice de l’affiliation, même s’il reste encore faible dans le privé, avoisinant les 40%. A ce titre, les transactions effectuées au cours de cette année, à travers les canaux sous contrat avec la CNAM, s’élèvent déjà à 100 357.

En termes de perspectives, la CNAM prévoit un renforcement des capacités de déploiement avec sept nouveaux superviseurs dans les régions du Bafing, Gontougo, Hambol, La Mé, Moronou-N’Zi, Nawa et Tchologo, la réduction à deux mois du délai de production des cartes, la confection de cartes provisoires pour les assurés du secteur formel non encore enrôlés ou immatriculés, l’intensification de la campagne de communication institutionnelle.

Cette rencontre des responsables de la CNAM avec la presse s’inscrit dans le plan d’action de cette structure de protection sociale en réunissant les hommes des médias au cours d’un atelier d‘information pour faire le point des activités de la CMU.

(AIP)

fmo

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire