Le phénomène du eSport en Côte d’Ivoire


Le continent africain connaît de plus en plus de développements, notamment sur le plan technologique et des télécommunications. Ces développements servent à renforcer de nouveaux secteurs d’activité, qui représentent des opportunités économiques importantes. Parmi elles, la Côte d’Ivoire se distingue largement, avec notamment l’essor du phénomène eSport. Retour sur ces améliorations facteurs de nouvelles économies.

Légende : Le jeu en ligne peut rassembler des personnes du monde entier 


Le phénomène eSport en Afrique 

Avec l’essor des télécommunications (dans certains pays, les jeunes peuvent avoir jusqu’à deux ou trois téléphones pour leurs communications internationales), s’est produite une modernisation de ces mêmes réseaux, qui ont permis de mieux diffuser la 3G puis la 4G. Cela offre des opportunités, même dans des villages reculés, d’accéder à des contenus sur Internet, mais aussi de visionner des contenus en streaming. Cela n’a pas tardé à générer un intérêt pour le eSport, notamment chez la tranche des 18-24 ans en Afrique, selon une étude BtoBet

Le développement du eSport se remarque depuis quelques années au Maroc, en Afrique du Sud, mais aussi au Gabon, au Cameroun et en Côte d’Ivoire. Des équipes professionnelles se forment, des joueurs individuels s’entraînent pour devenir le prochain espoir de leur catégorie et espérer remporter des tournois pour gagner en réputation et partir en contrat dans un autre pays. Les initiatives pour renforcer le eSport se multiplient sur le continent, avec la création de ligues, comme la North African Cyber League, qui recrute les meilleurs joueurs d’Afrique du Nord. 

Bien entendu, si cet essor se constante à l’échelle du continent, l’Afrique reste très mal représentée à l’échelle internationale, avec seulement 2% de joueurs africains qui accèdent à des compétitions. C’est pourquoi le continent africain, avec la Côte d’Ivoire en tête, tente de remédier à ce manque de visibilité internationale en organisant également des tournois

Tournois eSport et réputations en hausse 

Les joueurs africains se rassemblent chaque année pour participer à certains des meilleurs tournois de eSport du continent, dans le but de remporter des prix, mais aussi, de gagner en visibilité. Certains joueurs n’hésitent pas à expliquer qu’ils disposent de matériel précaire pour s’entraîner chez eux (pas de connexion Internet, pas d’équipement de jeu ergonomique), ces tournois représentent alors une opportunité pour s’entraîner. 


Les grands tournois tels que le Orange Expérience permettent à des joueurs même débutants de rencontrer des adversaires de taille. Mais en ayant Orange comme sponsor, même des pays d’Afrique peuvent espérer remporter le gros lot du tournoi. Cela n’est pas autant que certains tournois européens où les montants peuvent atteindre un ou deux millions d’euros, mais les plafonds sont assez élevés et représentent une opportunité économique pour la jeune génération ivoirienne.

L’autre intérêt : gagner en visibilité. La médiatisation de l’eSport, si elle est en plein essor, n’est pas encore suffisante en Afrique, note l’une des rares blogueuses eSport du continent, Tech Girl Wright. Cette médiatisation est freinée par des limites dans le streaming (rendant impossible le jeu à un niveau professionnel dans certains pays) et des freins marketing, les joueurs de eSport étant souvent des porte-drapeaux publicitaires. Cependant, les efforts fournis par des pays comme la Côte d’Ivoire pour développer le eSport attire aussi de plus en plus d’investisseurs. 

blank

Légende : La Côte d’Ivoire se présente comme pionnière sur le continent africain 

Opportunités pour la Côte d’Ivoire 

Si la Côte d’Ivoire est souvent en avance sur son temps, elle l’est aussi dans le domaine du eSport. Elle accueille par exemple, depuis plusieurs années, l’incomparable Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan, qui a lieu en décembre. Ce rendez-vous des passionnés du secteur fait mouche et de nombreuses délégations africaines de joueurs se rendent en Côte d’Ivoire pour assister à ce Forum d’échange et de compétition. L’initiative est soutenue et organisée, par Paradise Game, une société qui a pour but de fédérer la communauté de gamers en Afrique et de diffuser plus largement le eSport sur le continent. 

Entre opportunités sociales et économiques, le eSport est facteur d’opportunités : la Côte d’Ivoire l’a bien compris, et compte bien encourager son développement sur son territoire, pour ses jeunes générations. 

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire