Limite d’âge à 75 ans: « Il appartiendra au Parlement d’approuver ou de refuser la proposition » (Ouattara)

Le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara, a soutenu lundi dans une interview accordée à Jeune-Afrique qu’il appartenait au Parlement ivoirien d’ »approuver ou pas » toute proposition de loi avec pour but de réinstaurer la limite d’âge à 75 ans pour les candidats à la présidentielle.


Un député indépendant a récemment annoncé en Côte d’Ivoire son intention d’introduire une proposition d’amendement de la Constitution de 2016 au Parlement.

Hervé Coulibaly

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire