Immobilier/Côte-d’Ivoire: Les Abidjanais s’interrogent face aux hausses vertigineuses des loyers « qu’est ce qui ne va pas? »

Je reviens encore sur la question de l’immobilier à Abidjan.

Hier dans l’un de mes posts où je dénonçais l’augmentation abusive du prix des loyers, certains trouvaient qu’il faut habiter là où nos moyens nous permettent d’habiter. Sur ce point, je n’en disconviens pas. Beaucoup parmi nous, pour ne pas dire tout le monde sait qu’il faut habiter là où on peut facilement payer le loyer.

Ils font tous allusion à la commune de Cocody lorsqu’on parle de loyer cher.

Prenons le cas de la commune de Yopougon. Avant 2011 à Yopougon, les gens louaient les chambres à 10000 et 15000 (l’eau et courant y compris). Aujourd’hui pour ces mêmes chambres, il faut débourser 30000, 40000. Je me demande qu’est-ce qui a pu changer dans ces chambres ?
Allons plus un loin, le cas des 3 pièces. Dans la même période d’avant 2011, pour une 3 pièces à Yopougon les gens payaient 60000, souvent 70000 voire 80000. Aujourd’hui pour ces mêmes dimensions, il faut débourser plus de 130000, mais qu’est-ce qui ne va pas ?

Lorsqu’on parle certains pensent au présent, ils ne pensent pas au futur. Ils oublient que ce que nous louons à 130.000 aujourd’hui deviendra 200.000 demain et ce qui était 80000 deviendra 130.000 tandis que le pouvoir d’achat n’augmente pas.


D’autres te diront vas habiter à abobo, BC, Marley, derrière rails, Colombie et autres. Ok, on peut habiter dans ces lieux, mais est-ce que c’est dans ces lieux que nous allons travailler ? Il y a combien de société à abobo ? Il y a combien d’usine à abobo ?

Pour quelqu’un qui travaille au plateau et qui habite abobo BC, cette personne va dépenser combien dans le transport pour être tout le temps à l’heure au travail et vite rentrer à la maison pour se reposer ?
Cette même maison qu’il loue peut-être à 40000 à abobo BC aujourd’hui, deviendra 60000 dans 6 mois ou dans un an. Ce dernier voudra avoir une maison plus spacieuse compte tenu des enfants, c’est en ce moment-là que la réalité va le rattraper puisqu’avec 200.000 comme salaire, tu vas devoir te trouver une maison plus spacieuse qui te coûtera au moins 80000 dans le même quartier. Si tu décides de partir dans les zones reculées, tu seras exposé au renvoi pour cause de retard répéter.

Je répète, nous ne sommes pas propriétaires de maison, on ne connait pas prix de brique ni de ciment mais, c’est nous qui dormons dans les maisons qui sont en location.
On doit parler pour que les choses s’améliorent.

#Nonalimmobilierchere

Oumar B.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire