Le « Foccart sans mallettes du Sahel » Moustapha Chafi rebondit au Niger comme conseiller spécial du président Bazoum

Moustapha Ould Limam Chafi se remet en selle. Autrefois conseiller de l’ombre chargé des «bons offices» de l’ex-président burkinabé Blaise Compaoré, réputé proche également des présidents malien feu Amadou Toumani Touré, nigérien Mahamadou Issoufou, sénégalais Macky Sall, tologais Faure Gnassimbe, ghanéen Nana Akufo-Addo et de l’ex premier Ministre ivoirien GuillaumeSoro, le mauritanien a été nommé par décret daté du 24 septembre 2021 conseiller spécial du président du Niger Mohamed Bazoum.

Celui que l’on surnomme le Jacques Foccart sans mallettes du Sahel est un homme opérationnel dans la diplomatie silencieuse. Réputé introduit au Qatar et en Turquie où il a tissé des réseaux solides, Moustapha Chafi est aussi un fin connaisseurs des chefferies nomades du Sahel et du grand désert du Sahara.


A son actif, plusieurs négociations qui ont à abouti à la libération des otages retenus par les groupes armés dans le nord sahelien malien. Ami de longue date de Bazoum qu’il a connu dans les moments de braises, Limam Chafi officiera donc en conseiller spécial , devant cette promotion à sa fine connaissance de l’environnement politique nigérien.

Très discret en Mauritanie, son pays, qu’il a rejoint depuis une année, à la suite des mesures d’apaisement prises par le pouvoir, Limam Chafi n’en reste pas moins consulté par les décideurs.
FinancialAfrika

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire