Nomination de Catherine Chinedum Aniagolu-Okoye au poste de directrice régionale de la Fondation Ford pour le bureau d’Afrique de l’Ouest

Aniagolu-Okoye dirigera le bureau de la fondation en Afrique de l’Ouest et supervisera l’octroi de subventions, les relations extérieures et les opérations locales à Lagos.

LAGOS, Nigeria, le 7 october 2021 -/African Media Agency(AMA)/- La Fondation Ford a annoncé ce jour la nomination de Catherine Chinedum (‘ChiChi’) Aniagolu-Okoye en qualité de nouvelle directrice régionale du bureau desservant l’Afrique de l’Ouest. Aniagolu-Okoye a pris fonctions à Lagos en septembre.

Aniagolu-Okoye succède à feu Innocent Chukwuma, précédemment directeur régional de 2013 à 2021, qui a aidé la fondation à construire sa marque dans la région et à établir des partenariats solides avec des donateurs, la société civile et des leaders du secteur public et privé.

Forte de plus de 20 ans d’expérience dans le secteur du changement social, Aniagolu-Okoye est un leader respecté sur le continent africain. Elle apporte de nombreuses années de vaste expérience à la tête de diverses organisations internationales de développement, coordonnant des programmes nationaux, des projets de donateurs et des stratégies nationales en Afrique de l’Ouest et dans toute l’Afrique.

En sa qualité de directrice régionale, Aniagolu-Okoye supervisera l’équipe locale de la Fondation, les relations extérieures ainsi que les opérations administratives en Afrique de l’Ouest. Elle conduira également la conception et la mise en œuvre de la stratégie des programmes dans la région, en mettant l’accent sur la promotion de la démocratie, des droits de l’homme et de l’inclusion sociale pour tous, en particulier les jeunes, les femmes et les personnes handicapées.

« Je suis ravi d’accueillir ChiChi au sein de la Fondation. Son expérience internationale et son leadership, ainsi que sa maîtrise parfaite de certaines sphères de la société civile, sont d’un atout inestimable à mesure que notre travail en Afrique de l’Ouest se développe », a déclaré Darren Walker, président de la Fondation Ford. « La réputation de ChiChi en tant que leader opérationnel solide et féministe africaine créera une perspective critique dans notre travail pour aider à répondre à certaines des opportunités et défis les plus pressants de la région. »

Tout au long de sa carrière, Aniagolu-Okoye a conçu et mis en œuvre des stratégies au sein d’organisations régionales et internationales sur des questions sociales essentielles telles que l’amélioration de la gouvernance, la réduction de la pauvreté, la promotion de la transparence dans le secteur des industries extractives et l’autonomisation des femmes et des jeunes filles, en impliquant la société civile ainsi que les secteurs public et privé.

Avant Ford, Aniagolu-Okoye était récemment directrice nationale de Technoserve, une ONG internationale qui propose des solutions commerciales à la pauvreté en plaçant les femmes au cœur de son action. Auparavant, elle était directrice nationale de WaterAid au Nigeria, où elle accordait des subventions aux organisations de la société civile qui militent pour un meilleur accès à l’eau, à l’assainissement et aux services d’hygiène, et renforçait les réseaux de la société civile, notamment celui des journalistes qui s’efforcent de raconter des histoires plus précises sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH).


Avant WaterAid, ChiChi a dirigé Girl Effect, une initiative de la Fondation Nike axée sur l’autonomisation des filles, et a également été directrice nationale d’Oxfam/Nigeria. À Oxfam, elle a dirigé des stratégies de réduction des inégalités par le biais d’initiatives sur la fiscalité et la justice de genre, notamment le programme VOICE qui s’est attaqué à la violence sexiste et à la transparence dans le secteur extractif. Plus tôt dans sa carrière, Mme Aniagolu-Okoye a été directrice adjointe du programme d’un projet de l’Union européenne visant à réformer la prestation de services du secteur public par une gestion plus efficace des finances publiques, une réforme budgétaire et la responsabilisation dans six États nigérians. Avant cela, elle était directrice pour l’Afrique de l’Ouest de l’organisation ASHOKA Innovators for the Public, dont l’objectif était de promouvoir les entrepreneurs sociaux au Nigeria, au Ghana, en Côte d’Ivoire et au Mali.

« Je suis très enthousiaste à l’idée de rejoindre une équipe et une fondation si passionnées par la construction d’un monde où chacun a le pouvoir de façonner sa propre vie et de vivre dans la dignité », déclare Aniagolu-Okoye. « La Fondation Ford promeut avec succès la justice sociale et la réduction des inégalités en Afrique de l’Ouest – une vision avec laquelle je suis totalement en phase et je suis honorée de contribuer à la structurer davantage et à la faire croître au sein du bureau régional. »Elle succède à Dabesaki Mac-Ikemenjima, qui a assuré l’intérim de la direction régionale depuis janvier, tout en conservant son rôle principal de responsable de programme qui dirige le travail intersectoriel de la Fondation dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Aniagolu-Okoye est titulaire d’un doctorat en sociologie, spécialisée dans le genre et le développement, obtenu à l’University College Cork en Irlande, et d’une licence en sociologie et anthropologie de l’University of Nigeria Nsukka. Elle est l’une des fondatrices de la South Saharan Social Development Organization (SSDO), membre du Conseil Consultatif du Civil Society Legislative Advocacy Centre (CISLAC) et membre du conseil consultatif sur la politique africaine de The One Campaign.

Pour en savoir plus sur le bureau d’Afrique de l’Ouest de la Fondation Ford, veuillez visiter notre site.

Distribué parAfrican Media Agency pour La Fondation Ford.

A propos de La Fondation Ford
La Fondation Ford est un organisme de subvention indépendant et à but non lucratif. Depuis plus de 80 ans, elle travaille avec des personnes courageuses œuvrant au changement social dans le monde entier, guidée par sa mission de renforcer les valeurs démocratiques, de réduire la pauvreté et l’injustice, de promouvoir la coopération internationale et de faire progresser les réalisations humaines. Basée à New York, la fondation dispose de bureaux en Amérique latine, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

Contact médias
Nicole Okai
pressline@fordfoundation.org
Tel (+1) 212-573-5126

Source : African Media Agency (AMA)

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire