« Les réserves africaines ne sont plus gardées dans les comptes du trésor public français », affirme Macron

Lors du sommet Afrique-France qui s’est tenu ce vendredi à Montpellier, le président français Emmanuel Macron a annoncé que les réserves africaines ne sont plus gardées dans les comptes du trésor public français. Mais transférées dans les banques centrales des pays de la zone CFA.

En effet, depuis mai 2020, Le gouvernement français a adopté le projet de loi entérinant la fin du franc CFA. Ce projet de loi découle de l’accord conclu fin décembre 2019 par Paris et les États de l’Union monétaire ouest-africaine. Il acte la transformation du franc CFA, qui deviendra l’Eco en maintenant la parité fixe avec l’Euro ainsi que la fin de la centralisation des réserves africaines de change auprès du Trésor français.

Le texte entérine l’accord de coopération signé le 21 décembre dernier à Abidjan par le président français Emmanuel Macron et les gouvernements des Etats de l’UMOA, l’Union monétaire ouest africaine.


A l’occasion de ce sommet, le Président français a aussi annoncé la création d’un fonds de soutien à la démocratie.

»J’ai entendu l’appel à mettre en place un fonds de soutien à la démocratie. Nous le doterons de 30 millions d’euros sur trois ans. La France n’en fixera pas les bénéficiaires : cette tâche reviendra à un conseil d’orientation composé de personnalités africaines et de la diaspora », a déclaré le président français.

Emmanuel Macron a promis en outre d’allouer quatre millions d’euros, via l’Agence française de développement, à des académies sportives en Afrique. Il a par ailleurs annoncé la restitution de 26 œuvres d’art au Bénin.

« On ne peut pas avoir un projet d’avenir pour la France si elle n’assume pas sa part d’africanité », a aussi lancé Macron.

Fulbert YAO
L’INFO EXPRESS

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire