L’ancien maire de Yopougon, Gbamnan Djidan vire dans le camp Gbagbo

C’était la grande surprise voire l’une des grandes attractions de la dernière assemblée générale de la jeunesse de Eds tenue dimanche à Yopougon Azito. Gbamnan Djidan Jean Félicien a eu droit à la parole pour annoncer son retour auprès de Gbagbo.

Il n’a pas fait monter les enchères en se proclamant lui-même militant de base.
Ingénieur agronome de formation, M. Djidan a dirigé le conseil municipal de la plus grande commune pendant 10 ans pour le compte du Fpi. Il s’exile pendant la crise postélectorale de 2011, perdant ainsi son poste de maire en faveur d’un certain Yao Yao Bertin, son 28e conseiller municipal.
Rentré d’exil entre 2013 et 2014, Gbamnan Djidan s’était fendu de déclarations tonitruantes dans la presse à la limite du reniement. Il était à cette époque l’un des rares cadres du Fpi à reconnaître la victoire électorale de Ouattara. Un crime de lèse-majesté dans le camp Gbagbo en ces temps-là.
En 2016, on le retrouve chez Affi Nguessan alors que le Fpi est divisé en deux blocs antagonistes. Il est désigné candidat aux législatives de 2016 qu’il perd devant le Rhdp.


Ce dimanche au foyer des jeunes d’Azito, c’est un homme qui a fait son examen de conscience qui marque son retour chez celui qui l’avait fait roi, Laurent Gbagbo. « Je reviens comme simple militant pour travailler aux côtés de Gbagbo », a-t-il déclaré sur le podium. Puis de faire cette autre promesse : « je suis militant de base et je serai à l’hôtel Ivoire. J’organiserai des convois et Yopougon sera dignement représenté ».

Ses camarades le lui ont bien rendu. S’il y avait quelques murmures inaudibles, son entrée en scène ainsi que la fin de son discours ont été saluées par des salves d’applaudissements. Gbamnan revient mais un retour pour le moins opportuniste.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire