Quelle approche inclusive pour une réconciliation vraie en Côte-d’Ivoire ? Résolutions et recommandations des Journées de Consensus National (JCN)

Troisième Edition des Journées de Consensus National (JCN)

Thème :
Quelle approche inclusive pour une réconciliation
nationale vraie en Côte d’Ivoire ?

A l’initiative de la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) et en collaboration avec l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas africaines (ASCAD), s’est tenue la troisième édition des ‘’Journées de Consensus National’’ en Côte d’Ivoire, les 12, 13, 14 et 15 octobre 2021 à Abidjan dans la commune de Treichville autour du thème :
« Quelle approche inclusive pour une réconciliation nationale vraie en Côte d’Ivoire ? »
Cette troisième édition des Journées de Consensus National (JCN) a enregistré la participation d’environ mille (1.000) participants provenant de :
– Partis et groupements politiques ;
– Secteur privé ;
– Confessions religieuses ;
– Organisations professionnelles et syndicales ;
– Organisations et réseaux de la Société Civile ;
– ASCAD, universités, grandes écoles publiques et privées et centres de recherche ;
– Secteur informel ;
– Organisations sociales de base ;
– Institutions nationales ;
– Partenaires nationaux et internationaux ;
– Experts et personnes ressources.

L’objectif général de ces Journées de Consensus National (JCN) 2021 a consisté à réunir les acteurs sociaux significatifs et représentatifs du pays pour proposer de façon consensuelle, les actions fortes pour assurer une véritable réconciliation à l’ensemble des populations de ce pays après les échanges, les concessions mutuelles pour emprunter ensemble, et résolument le chemin du développement inclusif et durable dans la paix.
Cet objectif général s’est décliné en objectifs spécifiques à savoir :
– Panser entièrement les plaies post électorales ;
– Reconnaître les préjudices causés aux communautés locales et se repentir publiquement ;
– Poser des actes officiels de re-conciliation, suivis d’engagements publics de leurs suivi-réparations ;
– Mettre en place des mécanismes « Irréversibles » de réconciliation nationale « plus jamais ça ! »
Les travaux en commissions ont porté sur six principaux thèmes :

Thème 1: Les crises ivoiriennes, le bilan des Journées du Consensus National (2009 et 2012), de la Commission, Dialogue, Vérité et Réconciliation ( 2012) et les enseignements à tirer pour la cohésion sociale et la paix en Côte d’Ivoire

Thème 2: Les crises ivoiriennes, l’implication des institutions sociales de tradition africaine en matière de gestion de conflits et les enseignements à tirer pour la cohésion sociale et la paix en Côte d’Ivoire

Thème 3: Pauvreté, croissance inclusive et développement humain durable pour la cohésion sociale et la paix en Côte d’Ivoire

Thème 4: Gouvernance, démocratie et prévention de conflits post-électoraux pour la cohésion sociale et la paix en Côte d’Ivoire

Thème 5: Espace civique, cohésion sociale et paix en Côte d’Ivoire

Thème 6: Proposition et adoption des stratégies de suivi, de plaidoyer pour une mise en œuvre des recommandations des Journées de Consensus National en Côte d’Ivoire
Sur une base consensuelle, des recommandations ont été adoptées, et structurées dans la matrice temporelle : à court terme, à moyen terme et à long terme.

A court terme

– Mettre en place d’un comité de suivi et d’évaluation des résolutions et recommandations des JCN ;
– Renforcer les capacités des OSC sur les méthodes de suivi des politiques publiques ;
– Transmettre les actes des JCN aux autorités de façon officielle et médiatique ;
– Instaurer des journées nationales de souvenirs, de reconnaissance et du pardon et de la tolérance ;
– Instaurer des journées nationales des valeurs traditionnelles ivoiriennes ;
– Encourager la collaboration entre la société civile et l’Etat ;
– Encourager l’Etat à respecter ses engagements vis-à-vis des populations en vue de favoriser de meilleures conditions de vie ;
– Promouvoir l’excellence à l’école, dans le milieu universitaire de même que dans tous les secteurs d’activité ;
– Encourager les partis politiques à enseigner les règles de bonne conduite à leurs partisans avant chaque échéance électorale ;
– Combattre l’impunité et l’injustice sous toutes leurs formes ;
– Mettre en place une cellule indépendante de lutte contre la corruption à tous les niveaux ;
– Initier une loi qui encadre et protège la société civile ;
– Mettre en place le comité de suivi et de plaidoyer au sortir des JCN doté d’une feuille de route et de moyens de fonctionnement ;
– Faire le lobbying et le plaidoyer auprès des PTF et l’Etat pour soutenir/accompagner les initiatives de paix et de cohésion sociales issues des recommandations des JCN.

A moyen terme

– Créer un cadre de concertation permanent annuel entre les acteurs de la société civile et l’Etat ;
– Favoriser le partage d’expériences entre OSC au niveau national, sous régional et international ;
– Initier des activités scientifiques pluridisciplinaires afin d’établir un diagnostic sur l’impact des actions des OSC ivoiriennes ;
– Encourager les politiques de réhabilitation du patrimoine forestier ;
– Promouvoir l’autonomisation financière et politique des jeunes et des femmes en renforçant leur capacité d’entrepreneuriat ;
– Trouver des mécanismes de résolution de conflit dans le milieu du transport communal (Gnambros et chauffeurs) ;
– Trouver des réponses adéquates au phénomène des enfants en conflit avec la loi ;
– Encourager les partis politiques à intégrer dans leur vision un volet d’enseignement des principes démocratiques ;
– Faire de l’égalité, de l’équité, de la justice et de la transparence le leitmotiv de notre société ;
– Garantir davantage la liberté d’expression et la démocratie dans l’espace civique pour renforcer la cohésion sociale ;
– Former et sensibiliser les membres des organisations de la société civile et des partis politiques sur leurs droits et devoirs, le civisme et sur les bonnes valeurs culturelles et morales qui régissent nos sociétés.


A long terme

– Inviter à la réflexion sur la représentativité des OSC dans les instances de décisions (CESEC, ANCI et Sénat) ;
– Mettre en place au sein des partis politiques, une structure de renforcement des capacités des responsables politiques et de leurs militants à la culture de la démocratie ;
– Encourager la collaboration entre la population et les forces de l’ordre dans les zones à risques ;
– Conditionner le financement de tout parti politique à la mise en place effective et opérationnelle d’un institut de formation politique ;
– Encourager les candidatures indépendantes issues de la société civile aux différentes élections particulièrement aux élections législatives afin de constituer un groupe parlementaire pour porter sa voix.

De ces recommandations, il découle quatre résolutions

RESOLUTIONS FINALES

– Créer un observatoire autonome d’investigation sur les actions de cohésion sociale et de conflits sociopolitiques pour le suivi-évaluation de la paix sociale en Côte d’Ivoire ;

– Contribuer à mettre en place un cadre de concertation national sur les questions majeures d’actualité d’ordre politique, économique, social, culturel et environnemental afin de proposer des solutions idoines consensuelles ;

– Institutionnaliser une Journée annuelle interpellative citoyenne afin de donner la parole aux communautés sur la gouvernance nationale ;

– Institutionnaliser les règlements des conflits par les chefs et rois.

I- MOTION DE REMERCIEMENTS AU CHEF DE L’ETAT

Réunis les 12, 13, 14 et 15 octobre 2021 dans la commune de Treichville, Abidjan, dans le cadre des 3èmes Journées de Consensus National (JCN), organisées par la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI), en partenariat avec l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas d’Afrique (ASCAD) sur le thème : « Quelle approche inclusive pour une réconciliation nationale vraie en Côte d’Ivoire ? », les participants,
– Considérant la participation effective de représentants de membres de gouvernement et des Institutions de l’Etat,
– Considérant le climat de convivialité dans lequel se sont tenus les travaux,
– Considérant l’apaisement progressif du climat politique qui se caractérisent par le retour de l’ancien chef d’Etat et la libération des prisonniers issus des crises post électorales,
– Considérant l’amorce du dialogue politique avec les leaders politiques,
félicitent le Chef de l’Etat pour toutes ces initiatives louables.
L’exhortent à poursuivre ses efforts pour le retour des autres acteurs politiques encore hors du pays.

II- MOTION DE REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS

Réunie les 12, 13, 14 et 15 octobre 2021 dans la commune de Treichville, Abidjan, dans le cadre des 3èmes Journées de Consensus National (JCN), organisées par la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI), en partenariat avec l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas d’Afrique (ASCAD) sur le thème : « Quelle approche inclusive pour une réconciliation nationale vraie en Côte d’Ivoire ? la CSCI
– Considérant l’accompagnement technique constant, gage du renforcement des capacités des OSC,
– Considérant le soutien financier conséquent ayant permis la mise en œuvre des projets, notamment les JCN,
– Vu les possibilités offertes pour les échanges d’expériences au plan national et international donnant ainsi une visibilité sur ses actions.

Exprime sa reconnaissance à tous les partenaires techniques et financiers, spécialement l’Union Européenne (UE) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).
La CSCI les assure de sa pleine disponibilité à poursuivre la collaboration.
Salue particulièrement la présence du Réseau des Plateformes Nationales d’Ong d’Afrique de l’Ouest et du Centre (REPAOC) et de l’Institut de formation et d’appui pour la prévention des conflits identitaires- VERBATIMS.

III- MOTION DE REMERCIEMENTS AUX INVITES EXTERIEURS

Réunie les 12, 13, 14 et 15 octobre 2021 dans la commune de Treichville, Abidjan, dans le cadre des 3èmes Journées de Consensus National (JCN), organisées par la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI), en partenariat avec l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas d’Afrique (ASCAD) sur le thème : « Quelle approche inclusive pour une réconciliation nationale vraie en Côte d’Ivoire ? », la CSCI,
– Considérant les efforts fournis pour répondre à son invitation,
– Considérant leur participation remarquée et remarquable aux différentes phases des 3èmes JCN,
– Considérant l’intégration facile aux différents groupes de travail,
Remercie les invités extérieurs et les invite, chaque fois que possible, à ne pas hésiter à partager leurs expériences car c’est en agissant ensemble et ainsi que la société civile en général pourrait se faire entendre et être considérée comme il le faut.

IV- MOTION DE REMERCIEMENTS A L’ASCAD

Réuni les 12, 13, 14 et 15 octobre 2021 dans la commune de Treichville pour les 3èmes Journées de Consensus National (JCN), organisées par la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) sur le thème : « Quelle approche inclusive pour une réconciliation nationale vraie en Côte d’Ivoire ? », le Directoire
– Considérant l’encadrement scientifique dont a bénéficié la CSCI de la part de l’ASCAD,
– Considérant la qualité de la conduite des travaux des JCN,
– Considérant le soutien et l’engagement permanent à accompagner le suivi des JCN,
Tient à témoigner toutes ses reconnaissances aux éminents membres de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas d’Afrique (ASCAD) et les invite à signer dans un délai intéressant, un partenariat en vue d’un encadrement scientifique permanent de la CSCI.

Fait à Abidjan, le 15 octobre 2021

Les JCN 2021

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire