L’ombre de Sankara plane sur le Fespaco 2021 à Ouaga

Charles Kouassi

Le clap d’ouverture de la 27ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) vient d’être donné ce samedi 16 octobre 2021 par son Excellence Monsieur le président du Faso, Rock Mac Christian Kaboré, à l’issue d’un spectacle riche et haut en couleur et en émotions marqué par des chants, des danses, et des discours, avec un clin d’œil à Isidore Thomas Sankara et à tous les cinéastes africains disparus pour qui quelques instants de silence ont été observés.

N’ayant pu avoir lieu en Février-Mars comme depuis sa création pour cause de Covid 19, l’édition 2021 du Fespaco prévue jusqu’au 23 octobre 2021, a été ouverte samedi 16 octobre 2021, au Palais des sports de Ouaga 2000, en présence de près de 5000 personnes très attentives, aux côtés du Président Roch Marc Kaboré, et d’autres officiels, notamment le ministre de la Culture et de la Communication du Sénégal, Abdoulaye Diop, pays invité d’honneur, ainsi que Mme le ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du spectacle de Côte d’Ivoire, Mme Harlette Badou N’guessan Kouamé.

[ Asalfo cède sa place dans l’avion à Pathé O ]

Venue participer à cette cérémonie d’ouverture, et à l’ensemble des étapes importantes du Fespaco, la délégation ivoirienne officielle conduite par Mme la ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du spectacle, Harlette Badou N’guessan, a quitté Abidjan le vendredi 15 octobre 2021, via un vol Air Côte d’Ivoire. Ce vol qui affichait plein dans tous ses compartiments avait un air de vol spécial, tant la plupart des passagers (pour ne pas dire tous les passagers), partaient à Ouagadougou pour participer à la 27ème édition du Fespaco.

Au moment du décollage de l’avion à Abidjan, une scène discrète a retenu l’attention de quelques passagers à l’avant de l’appareil. En effet, l’artiste A’salfo qui avait un billet en classe affaires, à céder son siège à l’immense Pathé O. Pour l’artiste A’salfo, il n’était pas concevable que le talentueux styliste effectue le voyage en classe économique, alors que lui est en classe affaires. Refus humble de Pathé O, mais l’insistance de son jeune frère a fini par avoir raison. Il faut signaler qu’il n’y avait que 16 places en classe affaire dans le Airbus A320 de 148 places au total de Air Côte d’Ivoire, alors qu’il y avait eu dans ce vol du vendredi 15 octobre 2021 près de 16 requêtes supplémentaires de place en Business class, selon des confidences recueillies.


[ Un programme chargé, un engouement confirmé ]

Le Sénégal est l’invité d’honneur de cette 27ème édition du Fespaco, après le Rwanda en 2019, lors de la 26ème édition qui était également celle du cinquantenaire. La délégation sénégalaise conduite par le ministre Abdoulaye Diop, comprend 200 personnes. Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, est lui-même annoncé à la cérémonie de clôture, le 23 octobre 2021, à Ouagadougou.

Prenant la parole, Mme la ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, Dr Élise Foniyama Ilboudo/Thiombiano, a expliqué les enjeux du thème : « Cinéma d’Afrique et de la diaspora : nouveaux regards, nouveaux défis ». Selon elle, « c’est ensemble que nous travaillerons avec l’implication de tous, c’est ensemble que nous trouverons les solutions pérennes », aux défis que le cinéma africain et de la diaspora doit affronter. Mme Élise Foniyama Ilboudo/Thiombiano, a précisé que ce sont 1132 films qui ont été présentés pour la présélection contre, 239 films retenus au total en sélection officielle, pour 17 films retenus dans la catégorie long-métrage.

Elle a annoncé de grandes innovations, et remercié, outre le Sénégal, les délégations de Côte d’Ivoire, du Tchad, du Mali, et du Cameroun, représentées au niveau ministériel. La ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso a salué la mémoire de Thomas Sankara. Mme la ministre a prié les ancêtres pour le repos durable de son âme. Parlant des cinéastes du continent et de la diaspora arrachés à l’affection des amoureux du cinéma et du Fespaco, elle a fait observer quelques instants de silence.

Vive le Fespaco 2021 !

Charles Kouassi à Ouagadougou

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire