Contribution – Du congrès constitutif du nouveau parti du président Gbagbo

Durant la cérémonie du congrès constitutif du nouveau parti du Président Gbagbo, parmi les nombreux discours qui se sont succédés, je suis resté perplexe devant celui du représentant du RHDP, Mr Adama Bictogo.
Face au discours de Mr Adama Bictogo, je ne sais pas quel jugement former, ni quel parti prendre après l’avoir entendu parler au nom du Président Ouattara.
Je m’interroge sur les fins, les motivations et les intentions réelles et vraies du RHDP et du Président Ouattara dans ses relations avec les autres leaders politiques.
Je m’interroge sur les fins, les motivations et les intentions réelles et vraies du RHDP et du Président Ouattara pour la paix, l’unité et la fraternité au sein de la Nation ivoirienne dans toute sa diversité au-delà de tout ce que chacun a vécu, qu’il soit militant du RHDP, militant d’un autre parti politique ou sans appartenance politique.

Après avoir indiqué être présent au nom du Président Ouattara, et être chargé par lui, pour exprimer, fraternellement, sa gratitude au Président Gbagbo pour son invitation, Mr Bictogo a poursuivi en indiquant que sa présence traduit la dynamique de la rencontre du 27 juillet dernier entre « les deux frères », le Président Ouattara et le Président Gbagbo. Ainsi, dit-il, sa présence au congrès au nom du RHDP et du Président Ouattara, laisse entrevoir au peuple de Côte d’Ivoire que « nous sommes capables entre ivoiriens de nous retrouver à la seule fin de mener la seule lutte qui vaille, celle de sauvegarder la paix, l’unité et la fraternité vraies ». Il affirme que tout naturellement le Président Ouattara et le RHDP sont donc disposés à renforcer les liens entretenus entre les deux présidents.


Mr Adama Bictogo reconnait qu’au-delà des fortes incompréhensions, au-delà de ce que notre pays a vécu, au-delà de ce qu’individuellement chacun de nous a vécu, le Président Ouattara et le Président Gbagbo ont la clé du renforcement de la cohésion sociale de la Côte d’Ivoire. Ainsi poursuit-il «C’est pour cela que le Président Ouattara dans sa volonté affichée de raffermir ses liens avec son frère le Président Gbagbo m’a donc demandé de conduire une délégation pour venir témoigner, pour venir apporter notre soutien à la création de ce nouveau parti ». Mr Adama Bictogo, reconnaissant que les deux présidents ont chacun besoin de leurs militants, a affirmé que le RHDP ne fera pas l’économie de sa relation avec le nouveau parti du Président Gbagbo.

Mr Adama Bictogo note que «ensemble, la Côte d’Ivoire retrouvée doit s’engager résolument dans la paix, la stabilité sur la base d’un socle départi, en chacun de nous, de rancœurs, de rancunes pour que l’amour et le pardon puissent prendre le dessus sur ce que nous avons vécu…avant nos différents partis nous sommes d’abord tous des ivoiriens. Et au nom de cette grande famille, dans toute sa diversité, que ce soit les militants du RHDP ou ceux du nouveau parti naissant, nous vous regardons Monsieur le Président Gbagbo, nous vous regardons Mr le Président Ouattara. Que Dieu fasse que votre relation entre vous deux, puisse jaillir sur l’ensemble de la Côte d’Ivoire».

Que les intentions, les motivations et les finalités exprimées par Mr Adama Bictogo, au nom du Président Ouattara soient vraies et se vérifient!

Franck Assi
Consultant

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire