Le général Colin Powell emporté par le covid-19 à 84 ans

Colin Powell, le premier secrétaire d’État « noir » américain, [ministre des affaires étrangères] dont l’influence dans plusieurs administrations républicaines a contribué à façonner la politique étrangère des USA au cours de ces 30 à 50 dernières années, est décédé de complications dues aux covid-19.

Il avait 84 ans a affirmé sa famille dans une déclaration faite sur Facebook.

« Le général Colin L. Powell, ancien secrétaire d’État américain et président des chefs d’état-major interarmées, est décédé ce matin des suites de complications liées au covid 19 », a écrit la famille Powell sur Facebook.

« Nous avons perdu un mari, un père, un grand-père et un grand Américain, remarquable et aimant », ont-ils déclaré, notant qu’il était complètement vacciné.


Powell était un grand professionnel distingué et pionnier dont la carrière l’a mené du devoir de combat au Vietnam, à devenir le premier conseiller noir à la sécurité nationale à la fin de la présidence de Ronald Reagan et le plus jeune et premier président afro-américain des chefs d’état-major interarmées sous le président George H.W Bush.

Sa popularité nationale avait grimpé au lendemain de la victoire de la coalition dirigée par les États-Unis pendant la guerre du Golfe.  Au milieu des années 90, il fut un bref moment considéré comme l’un des principaux candidats pour devenir le premier président noir des États-Unis. Mais sa réputation sera entachée à jamais lorsque, en tant que premier secrétaire d’État de George W. Bush, il présenta des renseignements erronés, de fausses informations, devant les Nations Unies,  pour plaider en faveur de la guerre en Irak.

Ces informations s’avéreront par la suite fausses, fabriquées de toute pièce. Powell les qualifiera lui même plus tard de « tache » sur son sa vie.

Avec CNN/traduit de l’Anglais par DAG

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire